Publié par Lyra Sullyvan

In May 2012, bestselling author Neil Gaiman delivered the commencement address at Philadelphia’s University of the Arts, in which he shared his thoughts about creativity, bravery, and strength. He encouraged the fledgling painters, musicians, writers, and dreamers to break rules and think outside the box. Most of all, he encouraged them to make good art. The book Make Good Art, designed by renowned graphic artist Chip Kidd, contains the full text of Gaiman’s inspiring speech.

------------------------------------

J'ai classé ce livre en graphic stuff parce que son intérêt est de mettre en valeur un speech avec une mise en page particulière. Pas qu'il y ait vraiment de dessin, mais la présentation en fait quelque chose d'illustré, en quelque sorte, par la mise en page (principalement aux couleurs de celles de la couverture). Parce qu'en soit le speech est dispo sur internet (cf vidéo plus bas), et ramené à un texte normal ne ferait pas plus de quelques pages.

Le design en soi ne m'a pas marqué plus que ça, et parfois il complique un peu la lecture, mais bon, c'est une forme d'art je suppose ^^ Cependant, les couleurs sont agréables, et le fait que le discours soit très segmenté (environ 2 à 3 phrases par double-page) met une emphase sur chacun des points qu'il soulève, alors ça a son avantage.

Ce livre, donc, reprend le speech qu'a fait Neil Gaiman à l'University of the Arts Class de Philadelphie en 2012, dans lequel il encourage les jeunes à créer leur art, à ne pas se laisser démonter par leurs peurs, à oser, à sortir des cases, etc. Et comme d'habitude, M. Gaiman se sert merveilleusement des mots. Parfois, il dit des choses qui semblent évidentes, façon j'enfonce des portes ouvertes. Mais ce qui me parait clair à leur lecture, c'est qu'on a tendance à les oublier et que ça ne fait pas de mal de se les voir rappeler, surtout quand on a plus l'esprit très clair face à des échecs ou des difficultés.

C'est le genre de discours qui peut servir au quotidien quand on n'ose pas se lancer dans un projet, quand on n'arrive pas à avancer, qu'on a du mal à encaisser ses erreurs, que l'on doute de soi. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'ai acheté le livre alors que je connaissais le speech, que j'en avais vu des adaptations bédéisées sur tumblr, etc. : L'avoir toujours sous la main quand je suis figée ou dépassée me sera très certainement d'une grande aide. Il est de ces phrases que l'on a besoin de réentendre des 100aines de fois même quand on les connait par coeur, parce qu'on en a besoin à des moments précis, qu'on oublie d'y repenser et d'en faire des vecteurs de nos projets.

Bref, si vous avez besoin d'encouragement, si vous n'osez pas vous lancer dans un projet, que vous êtes bloqués, que vous doutez de vous, je pense que c'est le genre de bouquin qui pourrait vous faire du bien, et qu'il ferait bon d'avoir chez vous.

 

2013, 80 p. Editeurs : William Morrow

Neil Gaiman - Make Good Art

Commenter cet article

Sita 03/09/2014 11:28

Bon, du coup tu me donnes envie de revoir ce speech quand je rentre du boulot :3 Et je ne manquerai pas de t'emprunter ton livre pour savoir si j'ai envie de le posséder ! (Envie de remplir ma bibliothèque de livres sur la créativité qui me parlent)

Lyra Sullyvan 03/09/2014 11:48

J'ai cette même envie en ce moment ^^
Pas de soucis !