Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lis tes ratures !!

Parce que jouer sur les mots quand on parle de bouquins, c'est méta.

Isabel Greenberg - The One Hundred Nights of Hero

Publié le 12 Mars 2020 par Lyra Sullyvan in Isabel Greenberg, Graphic stuff, Conte, Jonathan Cape, 2016, Female lead, LGBTQ+, Autrice

In the Empire of Migdal Bavel, Cherry is married to Jerome, a wicked man who makes a diabolical wager with his friend Manfred: if Manfred can seduce Cherry in one hundred nights, he can have his castle--and Cherry.

But what Jerome doesn't know is that Cherry is in love with her maid Hero. The two women hatch a plan: Hero, a member of the League of Secret Story Tellers, will distract Manfred by regaling him with a mesmerizing tale each night for 100 nights, keeping him at bay. Those tales are beautifully depicted here, touching on themes of love and betrayal and loyalty and madness.

-----------

J'avais découvert Isabel Greenberg sur la chaîne youtube Books and Quills de Sanne, avec The Encyclopedia of Early Earth que j'avais savouré.

J'ai retrouvé ici le même plaisir, le même côté conte/mythologie que j'avais, ce qui n'est pas surprenant, puisque ça se passe dans le même univers, et que l'on retrouve les particularités graphiques et chromatiquement limitées à quelques couleurs de son premier roman graphique, avec des histoires dans l'histoire.

Celui-ci semble être une réécriture de Shéhérazade, transposé dans le monde des débuts de la Terre, qui a une vague plus nordique à mes yeux. On est embarqué dans plusieurs contes, avec leur degré de cruauté, mais aussi de poésie, de féminisme, de sororité, de fantastique, de métamorphose.

C'est doux, même si les actions de certains personnages sont parfois loin de l'être. Ce livre, comme l'autre que j'ai lu de l'auteur, me laisse un sentiment de nostalgie, de révolute et de mélange de douce chaleur et d'obscurité cotonneuse. Oui, j'ai bien conscience que ça ne veut pas dire grand chose ; c'est parfois difficile de décrire des sensations :P

Ces contes sont résolument engagés, taclent l'histoire, le pouvoir exagéré des hommes, le rejet de la différence, la peur de l'autre, le mépris des femmes et celles/ceux qui ont été spoliés ne se laissent pas faire, reprennent le pouvoir et assène leur moral à ce monde insensé.

Isabel Greenberg a le don de véhiculer des émotions, des petites révoltes, des messages.. à travers ces contes parfois saugrenus mais qu'on aime à parcourir et par lesquels on se laisserait volontiers bercer. Je compte chérir longtemps chacun de ses livres, qui sont de vrais doudous pour mon petit cœur sensible.

 

Citations :

“Let's form a secret society....A League. The League of Secret Storytellers.
We shall tell all the stories that are never told. Stories about bad husbands and murderous wives and mad gods and mothers and heroes and darkness and friends and sisters and lovers...
Yes! And above all...stories about brave women who don't take shit from anyone.”

“Lesson: Men are false. And they can get away with it. Also, don't murder your sister, even by accident. Sisters are important.”

 

2016, 224p.
Editeurs : Jonathan Cape
Titre français : Les Cent Nuits de Héro

 

 

 

Commenter cet article

Karine 15/03/2020 02:33

Je ne connaissais pas du tout cet autrice... mais sérieusement, je suis fort tentée. Le côté conte, les illustrations... tout me plaît.

Lyra Sullyvan 15/03/2020 21:45

C'est vraiment une ambiance que j'adore. Si ça te plait, explore aussi l'autre dont je parle, d'elle, qui raconte la création de cet univers façon "au commencement".