Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lis tes ratures !!

Parce que jouer sur les mots quand on parle de bouquins, c'est méta.

Steven Wilson

Publié le 11 Mars 2013 par Lyra Sullyvan in Let the music play

steven-wilson

Il y a quelques mois de cela, j'écoutais 2 ou 3 chansons de Steven Wilson, et quelques unes de plus du groupe dont il fait (a fait ?) partie : Porcupine Tree. Au nouvel an, deux de mes amis m'ont parlé du fait qu'ils venaient en concert à Paris le 8 mars pour la tournée du dernier album : The Raven That Refused to Sing (and other stories). Du coup, je leur ai proposé de les héberger, plutôt qu'ils aillent à l'hôtel, et ils m'ont convaincue de venir avec eux au concert. J'ai accepté, j'ai pris ma place, et ils se sont fait un devoir de parfaire mon éducation musicale sur le-dit bonhomme, pour que je sois parée pour le concert. Et ils ont pas fait les choses à moitié, j'ai eu le droit à un calendrier de l'avant de 3 mois, pendant lequel je recevais chaque jour le lien d'une vidéo d'une de ses chansons, d'une de Porcupine Tree ou encore une interview du sieur Wilson.

Autant dire que ce vendredi, quand les premières notes du concert ont résonnées, je les ai tout de suite reconnues, et ça a été le cas de pratiquement toutes les chansons du concert. Bref, à force de découvrir les musiques, d'entendre les commentaires de l'auteur sur son travail, sur l'histoire de ses chansons et tout ça, j'ai fini par bien apprécier ce qu'il faisait. Et aller au concert n'a fait qu'emplifier mon intérêt. 

51dDNh31CTL._SL500_SS500_.jpg

Et donc Steven Wilson, selon wikipédia, est un "guitariste, chanteur et compositeur britannique. Il est principalement connu pour être le leader du groupe de rock progressif Porcupine Tree, mais a également participé à de nombreux groupes et contribué à de nombreux projets. S'il s'est particulièrement illustré comme guitariste au sein de Porcupine Tree, il est aussi claviériste et joue plusieurs autres instruments. Il est également producteur et ingénieur du son."

Il a, à l'heure actuelle, 3 albums solo à son actif : 

  • Insurgentes (2009)
  • Grace For Drowning (2011)
  • The Raven That Refused To Sing (and other stories) (2013)

Ces trois albums sont assez différents les uns des autres, pas tous appréciés de la même façon, mais comme ça, chacun y trouve son compte. Perso j'ai une préférence pour le dernier même si j'aime la plupart des chansons des deux autres. Wilson a ce talent pour s'entourer des bons instruments, d'écrire des chansons qui font passer des tas de choses avec des histoires bien précises pour chacune d'elles et des mélodies qui se marient très bien avec.

Un des trucs que j'ai aimé au concert, c'est l'explication du pourquoi de certaines chansons, et l'interaction qu'il a avec le public avant d'en donner (je pense à l'explication de Raider, une chanson sur un serial killer américain). On sent la petite touche anglaise dans son humour et dans son accent très britton, par ailleurs (au passage, son "Hey Sir! Hello Ladies" à la dédicace m'a quelque peu fait couiner. J'vous ai dit que j'avais un faible pour l'accent anglais ? Pis, il était très sympa et très accessible, même si un peu bousculé par le temps et les gens qui encadraient l'évènement). Plus ce petit grain de chef d'orchestre qui lui traine dans les mains, qui semblent parfois un peu possédées et qui ajoutent une petite touche de folie qui lui sied parfaitement ! Et puis, les gens qui font des concerts pieds nus, je trouve ça fun.

J'l'ai entendu raconter dans une interview que ce dernier album avait subit l'influence des auteurs gothiques anglais du siècle dernier, vu qu'il en lit pas mal ces derniers temps et qu'il s'essaye à écrire ce genre de textes, et j'ai envie de dire que ça se ressent. Pas nécessairement dans la mélodie, mais dans les textes. C'est assez sombre, parfois opressant, mais tellement  bien raconté. Le clip de The Raven That Refused To Sing, sur un homme qui a perdu sa soeur quand elle était enfant et qui croit la revoir dans un corbeau qui traine autour de sa maison, plusieurs décennies plus tard, l'illustre très bien.

Vous vous doutez cependant que s'il s'entoure de musiciens, il n'était pas seul à ce concert. C'était d'ailleurs titré Steven Wilson and Band. Band composée, donc, de Nick Beggs (basse), Theo Travis (saxophone et flûte), Marco Minnemann (batterie), Guthrie Govan (guitare) et Adam Holzman (claviers) . Ils formaient un groupe assez ecclectique mais tous aussi plaisants à regarder jouer tant ils maitrisent leurs instruments et tant leurs solos respectifs imposent le respect. Et puis Nick Beggs a des expressions faciales géniales et quand sa chevelure presque blanche est illuminée du halo qui le met en avant par moment, c'est hilarant (Ca se voit pas trop dans la vidéo de plus bas parce qu'il a les cheveux tressés dessus, alors qu'il les avait détachés au concert du 8 mars) ! ^^ Tout comme la timidité de Theo Travis qui le rendent un peu awkward sur scène quand il ne joue pas. 

Enfin bref, rien ne parle mieux que des exemples. Voici deux de ses chansons pour vous faire un peu découvrir. La première en live (les chansons du dernier album ne sont pas encore trop dispo en live parce que la tournée vient de commencer, alors celle-ci vient d'un album précédent). La deuxième vient du dernier album, en revanche. N'hésitez pas à parcourir davantage youtube si vous aimez celles-ci. =)

(Le guitariste dans cette vidéo n'est pas Guthrie Govan =) )

 

 
 
J'vous invite à faire un tour par ici pour des photos du concert auquel ou j'étais et un peu plus de détails sur celui-ci.
Commenter cet article
F
Steven Wilson is a musical genius. I’m a huge of his works. Though his band “Blackfield” isn’t commercially successful, I have listened to almost all the tracks. Christenings (which was originally written for porcupine tree) is my favorite track. Thanks.
L
You betcha!
L


:D



L
You lucky basterds!
L


Eh beh.. la prochaine fois, tu viens avec nous ! :D



L
Le concert était merveilleux. Je suis très contente d'avoir pu partager ça avec vous deux :)
L


Moi aussi ! Et merci d'avoir parfait ma culture Wilsonienne :D