Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lis tes ratures !!

Parce que jouer sur les mots quand on parle de bouquins, c'est méta.

Zoom sur ...

Publié le 31 Juillet 2012 par Lyra Sullyvan in Romans français

C'est l'été, je traverse une période où je n'ai étrangement pas envie de lire mais la bonne nouvelle, c'est que  je viens enfin de terminer mon mémoire. Le problème c'est que je n'ai rien à publier ici vu que je n'avance pas dans Gatsby (parce que, comme dit précédemment, je n'ai pas envie de lire)...

Alors j'me suis dit que j'allais vous concocter un p'tit billet avec des liens vers des articles que j'ai publiés il y a un moment, à propos de livres pas forcément connus que je mettrais bien en avant parce qu'ils sont chouettes et qu'ils gagnent à être connus.

Je commence par la série Moana de Silène.

Actuellement composée de 2 tomes (La saveur des figues / Le bateau vagabond), le tome 3 est en cours de rédaction.

liv9782352840572_298x439.jpg

Moana, c'est l'histoire d'une jeune fille de 13 ans (si ma mémoire est bonne) qui s'appelle (je vous le donne en mille) Moana. Elle vit dans un monde où les conditions climatiques ont complètement changé et où la moitié de la planète est gelée, et l'autre moitié croule pas franchement sous les tropiques non plus. Suite à des gros changement climatique, une grosse partie de la population de la Terre a été décimée, et ce qui reste est régit par le gouvernement de Pondichéry, qui vise à une politique de repeuplement (aka : on marie les filles jeunes et ils faut qu'elles fassent des mômes à foison) et tient pas particulièrement à ce qu'on se rappelle de ce qu'il s'est passé avant et de comment était la vie.

Et donc Moana elle est pas franchement tout à fait contente de devoir se marier et de procréer, et elle a envie de se casser. Et vous vous doutez bien qu'elle finit par le faire. 

C'est une histoire aux tons poétiques qui parle de tout un tas de thèmes intéressants, comme la mémoire collective, les interactions     intergénérations. C'est aussi dystopique, vous vous en doutez, mais bon, les genres hein...

Bref, allez faire un tour sur les liens que j'ai mis plus haut pour en savoir plus. Ou mieux, procurez vous les bouquins, c'est aux éditions du Jasmin.

 

La seconde série que j'ai envie de mettre en avant, c'est Les Chroniques de Tire d'Aile.

Jusqu'à présent, il n'y a qu'un seul tome. Il s'agit d'une trilogie mais le tome 1 (Les Loups d'Uriam) n'a pas fait assez de vente, du coup pour l'instant elle est en suspend, sera p'tet sortie en intégrale d'ici quelques années, mais voilà. Faut pas que ça vous arrête, de mémoire ça ne se finit pas sur un cliff-hanger massif, même si on a envie de connaître la suite.

Et je suis triste au possible que cette série ne soit pas davantage connue. Déjà, la couverture est juste splendide (et celle du deux qui était annoncé l'était tout autant mais au final il est pas sorti donc bon...) :

9782915847802.jpg

C'est de la fantasy, c'est ultra mignon sans être niais, c'est un peu naif sans être relou, c'est l'histoire d'un p'tit bonhomme à la pinocchio, entouré de compagnons aussi étranges que lui et qui essaye de comprendre ce qu'il se passe et ce qu'il doit faire. C'est vraiment bien écrit, l'histoire est très chouette et j'ai envie d'en voir la suite parce que c'est vraiment une découverte fantabulleuse. Alors l'envie que vous découvriez plus celle de lire une suite, ça se combine, parce que y a que si ça marche mieux que ça risque de se faire. Après, certes, le bouquin est un peu cher (19€ si je me souviens bien), mais ça en vaut carrément la peine. C'est écrit par Philippe Tessier et c'est chez BlackBook. Foncez ! *gros yeux intimidants*

Bref, deux petites perles issues de l'imagination de deux auteurs français qui apportent d'incroyables trésors à la littérature de notre pays.

Ces deux bouquins sont aussi la raison pour laquelle je fais des partenariats, par moment. Je les ai tous les deux découvert par curiosité lors d'un part', ils sont restés discrets mais se sont fait leur place chez moi, et j'ai adoré, et je n'aurais jamais pu les découvrir sans cette occasion.

Commenter cet article
A
Je ne connaissais ni l'une ni l'autre :)
Répondre
L


Eh beh voilà, justement ! ;)