Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lis tes ratures !!

Parce que jouer sur les mots quand on parle de bouquins, c'est méta.

Snow Patrol à l'Elysée Montmartre

Publié le 4 Juin 2009 par Lyra Sullyvan in Let the music play, Snow Patrol, Gary Lightbody


Tom Simpson, Jonny Quinn, Gary Lightbody, Paul Wilson, Nathan Connolly

 

Mardi, j'ai eu l'immense joie d'aller au concert d'un des rares groupes dont j'aime quasiment toutes les chansons, et par conséquent, l'un de mes favoris : Snow Patrol. Et ce grâce à mon frère ainé et l'un de ses amis qui m'ont permis d'avoir une place (et aux partiels qui me donnaient du répit cette semaine).

Et franchement, je n'ai absolument pas été déçue.

Je suis arrivée à l'Elysée Montmartre vers 19h, l'une des deux premières parties était déjà commencée : Sweethead. C'est pas mal, mais pas trop mon genre. La 2e partie "Joseph d'Anvers" à commencé. Un petit groupe français qui m'a agréablement surprise.

Vers 20h20, les lumières s'éteignent, on entend un début de Snow Patrol en fond, et sur ma droite, à 2/3 mètres, je vois les membres de Snow Patrol entrer par un petit couloir et rejoindre les coulisses, et aux cris alentours, je ne suis pas la seule! Ils montent sur scène, et c'est le début de 2h de bonheur, de frissons, d'humour, et bien évidemment de musique. Ils ont joué des chansons d'un peu tous les albums, Gary Lightbody s'essayait un peu au français, et blaguait pas mal en anglais, bref c'était génial !! La seule chose un peu dommage, c'est qu'on entendait trop la batterie pendant les premiers refrains de Chasing Cars.

Tracklist :
If There's A Rocket Tie Me To It
Chocolate
Hands Open
How To Be Dead
The Golden Floor
You Could Be Happy
Run
Somewhere A Clock Is Ticking
Make This Go On Forever
Shut Your Eyes
Chasing Cars
Crack The Shutters
Take Back the City
Open Your Eyes
(Rappel)
The Lightning Strike
You're All I Have

Je n'ai pas réussi à trouver des vidéos "écoutables" de Hands Open et Crack the Shutters, mais j'aurais bien aimé vous montrer, il y avait un jeu de scène intéressant : dans la première Gary illustrait ses paroles par des gestes, et dans la seconde, il allait embêter ses camarades de scènes, c'était assez amusant ^^.

Commenter cet article