Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lis tes ratures !!

Parce que jouer sur les mots quand on parle de bouquins, c'est méta.

Neil Gaiman - American Gods

Publié le 1 Février 2011 par Lyra Sullyvan in Romans anglais, Neil Gaiman, J'ai Lu, Fantastique, 2001, LGBTQ+

Les premiers émigrants américains ont importé leurs croyances, créant ainsi des avatars des dieux du vieux continent. Aujourd'hui, les anciens Dieux saxons, figures directement issues du Wallala et passées à la postérité dans les comics, inspirant nombre de supers héros, perdent leur influence au fur et à mesure que prospèrent les nouveaux Dieux de la technologie et du consumérisme tels que les Dieux de la carte de crédit, de la télévision ou de l'automobile...
Une guerre se joue entre les anciens et les nouveaux Dieux, ces derniers décidés à éliminer leurs prédécesseurs. Ombre vient de passer trois ans en prison. Libéré sur parole, il apprend que sa femme et son meilleur ami viennent de mourir dans un accident de voiture et qu'ils étaient amants. Il est contacté par un individu mystérieux, se faisant appeler Voyageur, qui l'entraîne dans une aventure mêlant mythologies et réalité...

-----------------------------

American Gods est un livre très étrange, peuplé de rêves et de gens loufoques, effrayants, brumeux, imprécis. Une ambiance assez particulière donc, qui aurait tout aussi bien pu ne pas m'attirer. Mais il y a des personnages qui font que.. et la mythologie, les légendes, les mythes urbains qui peuplent ce livre qui en font une source de culture très intéressante ! Le livre est assez long à démarrer, on ne sait pas vraiment de quoi il est question, vraiment, avant la moitié du livre, au moins (c'est à dire environ 300 pages).

Ce n'est pas ce qu'on pourrait appeler une lecture facile, légère. J'ai mis du temps à le lire, déjà parce que je n'en disposais pas d'énormément, mais aussi parce qu'il faut être concentré pour saisir tout ce qu'il passe, de quoi on parle, est-ce qu'on a changé de scène ou pas. Il y a des passages de récit dans le récit. Une nouvelle de 2/3 pages introduite en break entre deux chapitres pour raconter une histoire qui, on le découvre en la finissant, nous parle d'une légende, d'un mythe (comme celui de la succube, par exemple). J'ai trouvé ça vraiment appréciable, ces touches culturelles sur des histoires venant d'un peu partout dans le monde, des découvertes, des redécouvertes. J'ai bien aimé la petite touche thriller en arrière plan aussi.

On suit donc Ombre, personnage qui semble un peu distant, mais qui est tout de même un peu attachant, qui passe à tort pour un type un peu benêt et à qui il arrive des trucs assez incroyables. Des rencontres avec des types étranges, un parcours presque imposé, des rêves tous plus fous et terrifiants les uns que les autres. Il s'en sort pour autant avec les honneurs à mes yeux, et on voit par ses actes plus que par ses mots les qualités qu'il possède. Les autres personnages sont en assez grand nombre, ce qui fait qu'il m'a fallu un moment avant de comprendre qui était qui, surtout quand ils ne sont pas toujours qui l'ont croit qu'ils sont, et que ça ajoute de la densité à tout cela !

Bon par contre, la couverture est franchement laide, et me fait penser qu'on aura à faire à des personnages de comics parmi ces "American Gods" alors que ce n'est absolument pas le cas. C'est aussi ce qui a freiné pas mal mon envie de me plonger dans ce bouquin ! Et le bandeau récompense qui est carrément incrusté dans la couverture, même pas détachable, ça n'aide pas à la rendre plus belle ! Du coup je vous en mets une VO bien plus jolie et bien plus adaptée à l'histoire, pour compenser, ci-contre ! ^^

Pour revenir au contenu, ce n'est pas un livre que je recommanderai à n'importe qui. Déjà il me semble évident qu'il n'est pas à mettre entre les mains des plus jeunes.. Il contient quelques scènes de sexe ou d'autopsie assez développées, par exemple. Surtout que comme dit plus haut, la lecture n'est pas toujours aisée. Donc à ne pas conseiller à tout le monde ! :)

Pas un coup de coeur, en somme, mais une lecture intéressante que je ne regrette pas d'avoir faite !

2001, 599p.
Editeurs : J'ai Lu

Et pour le plaisir, une petite interview de Neil Gaiman (en vo, désolée pour les non anglicistes.. ) qui nous fait visiter sa maison (et me fait baver sur sa bibliothèque..)

 
Commenter cet article
L
Ce livre m'a confirmé que Gaiman et moi ne sommes pas de la même planète : ce livre n'a clairement pas été écrit pour moi, dommage...
Répondre
E

Excellent souvenir que celui ci. Tes mises en garde sont justifiées, particulièrement pour ceux qui ne connaissent de l'auteur que sa production jeunesse.

Mazette quelle collection et quelle bibliothèque. Pour la petite histoire c'est aussi l'un des fervents défenseur de l'eBook. Comme quoi les deux ne sont pas incompatibles ;o)


Répondre
L


Oui hein ? ^^ Et je suis d'accord, pas incompatible du tout :) Je ne suis, moi-même, pas du tout contre l'e-book, mais rien de tel qu'un bon livre papier à mes yeux
^^



R

Tiens, je ne me souviens pas avoir eu de difficultés particulières à le lire ? Je crois que j'ai lu deux ou trois gaiman en très peu de temps, ça a dû jouer. Perso j'ai passé un bon moment en le
lisant.


Répondre
L


Je pense que la période où je l'ai lu n'a pas aidé ^^ Mais sinon j'ai passé un bon moment aussi hein :)



B

Je pense que je vais quand même prochainement me laisser tenter par ce livre. :)


Répondre
L


Ah bah j'dis pas qu'il faut pas le lire hein ^^ juste que pour les plus jeunes c'est mieux de commencer par un autre Gaiman et d'attendre un peu pour celui-ci !
Sinon il est bien quand même ^^



L

Je crois que celui-là attendra encore un peu, je lirai d'autres Gaiman avant :)


Répondre
L


Tu en as déjà dans ta PAL ? :)



M

Il est dans ma LAL, mais, en lisant ton article, je crois que je suis mieux de ne pas le lire tout de suite. Je n'en suis qu'au tout début dans mes découvertes de la littérature plus adulte, donc
je préfère attendre d'y être plus familière. :)


Répondre
L


Oui, je pense que ça peut aider :) Puis je ne pense pas que ça soit le meilleur lire pour commencer avec Gaiman, c'est peut-être mieux de se familiariser avec
l'auteur aussi avant de tenter ça. Teste avec ses bouquins jeunesse par exemple, j'ai lu The Graveyard Book de lui, en jeunesse qui est sympa. :)



S

Je compte le lire dans l'année, mais maintenant je sais que je devrai le réserver à un moment où je serai en forme ;)

Très chouette la vidéo ! Je suis un peu triste parce qu'elle s'est bloquée sur le "fan de science fiction qui fait greuh", mais j'ai vu la bibliothèque, c'est le plus important :p
Et faut que je revois mon image mental de Neil Gaiman, il n'a pas du tout la même tête sur les photos qu'en vidéo o_o


Répondre
L


Je confirme, la bibliothèque c'est le plus important !


Les photos, c'est souvent trompeur, une image figée n'est pas toujours bien représentative de la personne



M

Contente que tu l'aies terminé et apprécié, comme tu le dis très bien ce n'est pas une lecture facile et on ne peut pas vraiment la recommander à tout le monde, mais je trouve tout de même qu'il
mérite d'être lue. Un nouvel exemple du génie de Gaiman, indéniablement.


Répondre
L


Vouais ! C'est assez différent du seul que j'avais lu jusqu'à présent ! J'aime bien quand les auteurs varient leurs productions ! :) J'en ai encore quelques uns dans
ma PAL de lui, curieuse de voir à quoi va ressembler le reste ! :)



L

Ça n'avait pas été un coup de coeur pour moi non plus, mais j'avais aussi vraiment beaucoup apprécié le côté mythologie urbaine. Voyageur est un personnage assez excellent et Ombre est atypique
(déroutant au début, mais en fait j'aime bien). Contente que ça t'ait plu quand même ^^


Répondre
L


Ouais, je suis d'accord pour les 2 persos ^^



F

C'est effectivement un livre assez particulier mais j'avais beaucoup aimé quand je l'avais lu.


Répondre
L


Particulier, oui ^^