Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lis tes ratures !!

Parce que jouer sur les mots quand on parle de bouquins, c'est méta.

Lian Hearn - Les Neiges de l'exil (Le Clan des Otori, T2)

Publié le 5 Juin 2012 par Lyra Sullyvan in Romans australiens, Lian Hearn, SFFF au féminin, Fantasy, 2003, Le Clan des Otori, Diverse Reads, POC, Folio

couv50714841

!! Attention, spoiler du tome 1 dans le résumé !! Mon avis reste assez vague donc vous pouvez le lire, mais le résumé présume que vous avez lu le tome 1, alors careful.

Dans le Japon féodal du XIVe siècle, la guerre des clans fait rage. Sur les montagnes, les premières neiges viennent de tomber et Takeo, seul héritier de la puissante famille des Otori, a promis de rejoindre la Tribu, renonçant à la fortune et au pouvoir. Guerrier courageux, prêt à affronter les pires dangers et à assumer les plus lourds sacrifices, Takeo n’en est pas moins homme. Le souvenir encore brûlant de la mystérieuse Kaede – celle qu’il aimerait tant épouser – hante encore son cœur et son esprit. Mais la belle doit elle aussi suivre son destin et sa vie ressemble à un long combat sans répit pour retrouver sa liberté et cesser d’être un objet de convoitise dans un cruel monde d’hommes.

--------------------------------------------

L'an dernier, je découvrais le Clan des Otori malgré l'absence d'attrait pour les couvertures, qui me bloquaient un peu (et oui, j'ai beau essayer, parfois on peut pas s'empêcher de juger un livre à sa couverture, mais bon, l'important est d'être capable de passer outre ses préjugés), et j'en garde encore aujourd'hui un très bon souvenir !

Du coup me voilà dans le tome 2 (et les suivant attendent presque tous dans ma PAL), toujours aussi séduite par cette série, même si je lui préfère de peu le tome 1. On retrouve donc les personnages où on les avait laissé, assumant de leur mieux les choix qu'ils ont du faire, ou ceux qu'ils sont sur le point de faire.

On creuse en profondeur dans la personnalité et le vécu des deux principaux, Takeo et Kaede, tout en en découvrant quelques autres plus en détail ou pour la première fois. Ça rapproche vraiment des personnages je trouve, même si j'ai encore tendance à confondre les noms qui pour quelqu'un qui ne baigne pas dans une culture japonaise restent similaires et prêtent à confusion. Dans cette univers de guerre et de manipulation, difficile de connaître les intentions de chacun, leurs motivations ou la sincérité de leur propos. Hormis les deux personnages principaux dont les points de vue alternent sur toute la durée du livre, l'un à la première personne, l'autre à la 3e, mais tous deux explicites sur leurs pensées et leurs actions (même si j'avoue que parfois certains choix me laissaient un peu sceptique).

On en découvre également un peu plus sur les différentes religions, sur la Tribu, sur les différentes croyances et coutumes de ce monde, ce qui nous permet de mieux appréhender l'univers dans lequel cette histoire se passe, même si elle se pose dans un contexte plus ou moins réel (on note malgré tout la présence un peu fantastiques de "dons" chez certains) japonais, même si la géographie des îles semble quelque peu modifiée. On sent en effet, en plus de la consonnance des noms, les grandes similitudes avec (ce que je sais de) la culture japonaise, ses traditions et son histoire. Même si je n'aurais pas aimé vivre dans ce genre de culture, je trouve que c'est un contexte historique assez intéressant et dont il y a beaucoup à apprendre (c'est marrant comme je me découvre un attrait pour des choses qui ne m'intéressaient pas, ou pas autant, avec cet autre regard qu'apporte la littérature... Take that you non-reader! )

J'ai hâte de plonger dans le tome trois (même si je ne vais pas enchaîner de suite) parce qu'il s'annonce plus intense au vu de ce que laisse présager la fin de celui-ci, on sent les intrigues plus politiques poindre, et les dangers être plus présents. Bref de quoi faire un bon bouquin comme je les aime ! A très vite donc, pour ce tome 3 !

 

Citations :

"Ceux qui se sont approchés de la mort pleurent toujours quand ils en reviennent. Je n'ai jamais su s'ils versaient des larmes de joie ou de chagrin."

 

2003, 348p.
Editeurs : Folio
Titre original : Tales of the Otori, book 2: Grass for His Pillow 

Commenter cet article
C
Une série qui me fait de l'oeil depuis des années... mais comme je viens de me lancer dans une autre, je ne risque pas de lire les aventures des Otori de sitôt!
L


Fais comme moi, lis 12000 séries à la fois ! \o/


Plus sérieusement, je te comprends ^^ J'ai tellement de séries entamées que je sais jamais laquelle continuer :P En tout cas à l'occasion, lance toi, c'est une très
bonne saga ! :)