Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lis tes ratures !!

Parce que jouer sur les mots quand on parle de bouquins, c'est méta.

David Eagleman - Bis, Quarante chroniques de l'au-delà

Publié le 4 Novembre 2009 par Lyra Sullyvan in Romans américains (USA), Nouvelles, David Eagleman, Robert Laffont, 2009, Fantastique

Provocantes, drôles, métaphysiques, illuminées, troublantes… Quarante façons d’imaginer la vie après la mort.

Qu’y a-t-il après la mort ? Le Paradis existe-t-il ? À quoi ressemble-t-il ? Au travers d’une série de contes très courts, et avec un humour inattendu, Bis propose quarante variations sur le thème de Dieu et de l’Au-delà. Ici, Dieu est une femme ; là, c’est un homme ou un couple... Ici, Il a la taille d’un microbe et ne sait pas que l’homme existe ; là, Il vénère Mary Shelley et son Frankenstein. Dans l’Au-delà, vous revivez votre vie à rebours ; vous devenez la personne de votre choix ou vous êtes un acteur dans les rêves des vivants… Autant de scénarios loufoques et d’hypothèses insolites qui bousculent avec optimisme nos représentations étroites - et font écho aux grandes questions de l’humanité.
Un petit livre brillant, surprenant et inventif, qui a reçu un accueil enthousiaste et unanime de la critique.

----------------------

40 chroniques, donc, de quelques pages (3, 4, 5 en général) : Somme, Egalitaire, Cercle d'amis, Origine des espèces, Géante, Mary, Casting, Métamorphoses, Absent, Spirales, Dimensions, Couples, Angst, Oz, Grandes espérances, Miroirs, Perpétuité, Contre nature, Distance, Rênes, Microbes, Absence, Feu follet, Primes, Touche "Trépas", Bis, Prisme, Indicible, Panthéon, Impulsion, Quantum, Conservation, Narcisse, Graine, Champs élyséens, Apostasie, Plans, Subjonctif, Recherche, Revirement.

Je trouvais l'idée intéressante, voir drôle de lire des récits sur les apparences diverses de Dieu et de l'au-delà, mais j'ai été un peu déçue. Il y a un peu d'humour, mais c'est aussi un peu déprimant parfois, je trouve. Et enchaîner les chroniques n'est pas toujours évident pour changer de monde, toutes les deux pages, mais ça se gère encore.


Il y en a tout de même qui sont sympathiques, donc ce n'est pas une note négative, mais le thème choisi n'était peut-être pas fait pour moi :)
 

2009, 166p.
Editeurs : Robert Laffont
Titre original : SUM: Forty Tales from the Afterlives

 


Livre lu dans le cadre d'un partenariat avec les Editions Robert Laffont, grâce à B-o-B. Merci à eux !


Commenter cet article
N

Je l'ai lu aussi dans le cadre du partenariat de bOb et j'ai regretté de ne pas l'avoir lu au compte goutte. Je pense que je l'aurai plus apprécié en lisant une nouvelle de temps en temps qu'en le
lisant dans son intégralité...


Répondre
L

Ouais, mais dans le cadre d'un partenariat c'est moins évident de lire au compte goutte :)


G

Personnellement, j'ai eu bien de la misère a entrer dans toutes ces petites histoires.


Répondre
L

Pas évident de vider son esprit et d'oublier ce que l'on vient de lire pour ne pas s'emmêler avec l'histoire suivante qui a peine commencée est déjà finie!


N

J'ai eu le même sentiment que toi et pourtant j'aimais beaucoup l'idée de départ.
En surfant, je suis tombée sur une grosse majorité d'avis comme les nôtres.


Répondre
L

Idem :)