Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lis tes ratures !!

Parce que jouer sur les mots quand on parle de bouquins, c'est méta.

Chabouté - Tout seul

Publié le 1 Novembre 2010 par Lyra Sullyvan in Graphic stuff, BD, Chabouté, 2008, Gift, Vents d'Ouest

couv26070417.jpg

50 ans qu'il vit ici, sur ce caillou, dans son vaisseau de granit. Bateau immobile qui ne l'emmène nulle part et qui ne rejoindra jamais aucun port... Et pourquoi quitter ce lieu alors que le monde au-delà de cette satanée ligne d'horizon fait si peur ? Où s'évader lorsqu'on n’a nulle part où aller ? Comment combattre la solitude et empêcher que ce silence perpétuel ne devienne assourdissant ?... Des années passées sur son rocher, avec l'imagination comme seule compagne...

----------------------------------------------

Encore une BD qui se démarque des autres. Ici, l'histoire est racontée par les images, quasiment exclusivement. Peu de dialogues, pas de narration, quelques images montrant des extraits de supports écrits, mais vraiment peu. Ca démarre tout en douceur, avec une approche progressive du lieu où ça commence.
Le dessin est un peu brut, aux traits noirs bien marqués. On sent que le thème va être profond, dur et que ce n'est pas une histoire bisounours-youpi-tralala (et le titre ne peut que nous conforter dans cette idée !).
En plus, éditions Vents d'ouest, pour une histoire qui se passe dans un phare, qu'on imagine aisément sur la côte Atlantique, je trouve ça juste génial :P

http://www.midola.fr/public/.tout_seul_ill_m.jpg

On aborde l'histoire d'un point de vue extérieur d'abord, celui des personnes qui viennent ravitailler le phare, puis on s'introduit doucement dans la vie de cet homme isolé. On ne le voit pas réellement avant les 2/3 de la BD, et je trouve ça vraiment intéressant comme approche. Puis petit à petit, on découvre sa manière d'occuper ses journées, ses semaines, avec un certain regard et une tendresse certaine pour ce personnage singulier. On suit sa routine, le BOOM qui devient régulier et familier, son imagination presqu'enfantine, les représentations qu'il a des choses.. C'est poétique, émouvant et ça contraste beaucoup avec le dessin qui est brut, très bien exécuté mais qui ne représente pas quelque chose de nécessairement beau. Je trouve que ça correspond vraiment très bien au personnage principal.

J'ai ressenti une certaine tristesse au fur et à mesure des pages, quand il découvre des choses qui le touchent plus particulièrement, l'affectent.. J'ai même eu un peu peur pendant 2 secondes, en lisant une page..

Un très beau livre, donc. Un peu triste, mais pas dénué d'espoir. Tout s'accorde vraiment bien. J'en suis toute émue..

http://blog.arbrealettres.com/local/cache-vignettes/L480xH110/CHABOUTE-abc21.png

 

 

2008, 368p.
Editeurs : Vents d'Ouest

Ils en parlent aussi : Lelf, ...

Commenter cet article

jerome 02/11/2010 07:48


Une BD vraiment exceptionnelle. Et ce dessin en noir et blanc... juste fabuleux. Sinon dans la bibliographie de Chabouté, mon préféré reste Construire un feu, l'adaptation de la nouvelle de Jack
London. Jamais eu aussi froid en lisant une BD !


Lyra Sullyvan 02/11/2010 11:25



Oui, j'en ai entendu parler, mais pas lue ^^
Merci du conseil !



Lelf 01/11/2010 14:34


Ha ha, toi aussi tu as eu peur comme les autres à la page à laquelle on pense (elle est des nôôôtreuuuuuuh).
Ravie que ça t'ait plu, je suis bien contente. Ça me donne envie de publier rapidement l'interview super intéressante que j'ai réalisée de l'auteur (mais elle est très longue, il faudra trois
articles...). Ça t'intéresse ?
Sinon ça c'est le chef d'oeuvre de l'auteur selon moi, mais tout ce qu'il a fait est dans cette veine très humaine, souvent un peu noire mais pas fataliste non plus. J'adore, je suis fan.


Lyra Sullyvan 01/11/2010 14:35



Ouiii, même si j'avais un doute vu l'aspect de l'élément qui fait peur


Ben oui, ça m'intéresse !



Taliesin 01/11/2010 14:31


Oui, si je tombe dessus un jour pourquoi pas, mais sinon je pense pas qu'elle finira un jour dans ma biblio...
En tout cas visiblement ça t'a "parlé", c'est le principal...


Lyra Sullyvan 01/11/2010 14:33



Oui Pourtant j'avais des doutes avant de le lire, parce que c'est pas le genre de
graphismes qui m'attirent au premier abord, et les quelques planches que j'avais vues ne me tentaient pas trop au niveau de l'histoire, mais au final, tu te laisse porter quand tu es dedans, par
l'émotion ambiante, l'histoire qui se raconte petit à petit et c'est magnifique.