Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lis tes ratures !!

Parce que jouer sur les mots quand on parle de bouquins, c'est méta.

Haruki Murakami - Kafka sur le rivage

Publié le 14 Mai 2009 par Lyra Sullyvan in Romans asiatiques, Haruki Murakami, 2002, 10|18, LGBTQ+

Kafka Tamura, quinze ans, s'enfuit de sa maison de Tokyo pour échapper à la terrible prophétie que son père a prononcée contre lui. De l'autre côté de l'archipel, Nakata, un vieil homme amnésique décide lui aussi de prendre la route. Leurs deux destinées s'entremêlent pour devenir le miroir l'une de l'autre tandis que, sur leur chemin, la réalité bruisse d'un murmure enchanteur. Les forêts se peuplent de soldats échappés de la dernière guerre, les poissons tombent du ciel et les prostituées se mettent à lire Hegel.

-------------------------------------

Je dois dire que c'est pas tellement évident de parler de ce livre parce qu'il part dans pas mal de direction à la fois.

On suit tantôt Kafka, tantôt Nakata, deux personnages très liés, mais qui ne le savent pas forcément, et qui ne se rencontreront jamais mais qui auront tout deux un peu de soutien dans leur quête de la liberté (parce que pour moi, c'est ce qu'ils recherchent tous les deux, même si c'est sous une forme différente).

On a aussi de temps en temps des archives à propos d'un événement très étrange qui s'est produit pendant la guerre, que j'ai trouvé très intéressant.


D'ailleurs, des phénomènes étranges se produisent un peu partout dans le livre, et on se retrouve incapable de situer la frontière entre la réalité et la fiction. L'auteur écrit les pensées de ses personnages d'une manière très naturelle, sans épuration, quel que soit le sujet (peut-être la seule chose qui m'a un peu dérangée, mais c'est important pour l'histoire).

J'ai bien aimé toutes les insertions de culture musicale et littéraire, c'était appréciable (surtout quand il s'agit de références européenne, c'est assez amusant de retrouver ça dans un livre écrit par un auteur asiatique ^^).

Enfin bref, une impression générale de poésie et de fantaisie, c'était agréable à lire (un peu long à lire en terme de temps, mais on ne ressent pas cette longueur quand on est dedans).


2002, 638 p.
Editeurs : 10|18
Titre original : Umibe no Kafuka

Ils en parlent sur leur blog : Céline, Clochette, emiLie, Sourifleur, Florinette...

 

Commenter cet article

Céline 23/03/2012 18:47

J'ai lu ce livre il y a peu et c'était mon deuxième de cet auteur mais pas le dernier. J'ai adoré ! Dès que je suis rentrée dedans je ne l'ai plus lâché. Sa façon de raconter l'histoire avec
toujours une part de mystère, presque de fantastique est une qualité de l'auteur qui m'avait dérangé dans "Le passage de la nuit". Ici ça coule tout seul et c'est très poétique. Je suis impatiente
de lire le recueil de nouvelles que je me suis achetée au Salon du Livre !

Lyra Sullyvan 23/03/2012 21:13



J'ai eu un peu de mal à en venir à bout, et je n'en garde pas un souvenir passionnant. C'était sympa à lire mais un peu trop mou pour moi, et pas tout à fait le
genre que j'aime donc bon ^^ Mais c'était quand même une lecture chouette à faire.



Taliesin 16/01/2010 10:18


Le résumé et ton commentaire me laissent assez perplexes... Si on me l'offre ou si je tombe dessus à la bibliothèque pourquoi pas, mais je ne pense pas que j'irais l'acheter de moi-même...


Lyra Sullyvan 16/01/2010 11:31


C'est sûr que c'est un peu particulier, il est difficile à décrire, mais sympathique à lire, même si un peu bizarre ^^


Pikachu 08/12/2009 19:19


Intéressant... J'aime bien ce genre de lecture. Si je tombe dessus, je pense que je l'ouvrirai !


Lyra Sullyvan 16/01/2010 11:34


J'espère qu'il te plaira alors, si tu l'ouvres ^^


Nicolas 18/06/2009 11:33

Kafka sur le rivage est pour moi bien meilleur qu'Au sud de la frontière, que j'ai trouvé assez mièvre et "vide" sur le plan de l'histoire. Dans Kafka..., on trouve humour, personnages attachants, mystère... c'est un régal!

Lyra Sullyvan 16/09/2009 23:27


Je n'ai pas lu Au sud de la frontière alors je ne peux pas tellement comparer, mais dans ce cas, il semblerait que
j'ai fait une bonne pioche en choisissant Kafka :)


emilie 21/05/2009 12:20

Merci pour le lien, c'est vraiment un de mes romans coup de coeur!

Lyra Sullyvan 16/01/2010 11:33


Je t'en prie ^^


Naina 16/05/2009 12:00

Les seuls livres que j'ai aimés sont "Après le tremblement de terre" et "Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil". J'ai eu plus de mal avec d'autres romans comme "La Course au mouton sauvage". Donc, je n'ai pas été tentée par "Kafka sur le rivage".

Lyra Sullyvan 16/05/2009 15:22


Je n'ai rien lu d'autre de lui, donc je ne peux pas vraiment t'aider, mais je me dis que si tu en as aimé certains de l'auteur, ce n'est pas impossible que tu en aimes
d'autres!


Neph 15/05/2009 21:26

La couverture est dérangeante, elle me fait penser à la jaquette du Silence des Agneaux... Je me fais des idées, je crois :)

Lyra Sullyvan 15/05/2009 23:16


Je confirme, tu te fais des idées! Absolument rien à voir si ça peut te rassurer!



Iani 15/05/2009 07:36

Je suis impatiente de lire ce livre qui m'a quand même l'air bien étrange ^^
Il m'intrigue !

Lyra Sullyvan 15/05/2009 11:30


Bien étrange oui! Bonne lecture