Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lis tes ratures !!

Parce que jouer sur les mots quand on parle de bouquins, c'est méta.

Sandra Violeau & Fabien Fernandez - La Légende des cinq pétales (Ayati, T1)

Publié le 11 Janvier 2019 par Lyra Sullyvan in Sandra Violeau, Fabien Fernandez, Ayati, Female lead, POC, Graphic stuff, BD, Jungle, Fantastique, Illustratrice

Dans une Inde ancienne et fantastique, Ayati, 14 ans, élevée par son oncle et sa tante, vit une enfance difficile. Un jour, elle sauve la doyenne de son village, assaillie par des pirates. C'est alors qu'elle découvre son don.

---------------------------

J'ai découvert cette BD aux Imaginales cette année, quand je me suis fait happer par un groupe de copines qui l'achetaient toutes et que je me suis laissée séduire par les dessins. Le temps d'aller acheter la dite BD et de revenir au stand, j'ai pu papoter avec l'adorable illustratrice pendant qu'elle faisait ma dédicace.

Le dessin et les couleurs sont top, avec des planches plus orientées sur une palette de couleur, et les suivantes sur une autre. C'est très agréable à explorer, les visages expriment bien les émotions, et parfois avec beaucoup d'humour, notamment sur le chinge.

J'ai beaucoup apprécié la diversité d'origine, de géographie et de genre. L'idée derrière cette BD est vraiment chouette et le les éléments qui la constituent, les thématiques, l'imaginaire, la mythologie qui vont autour m'ont plu, parce que ça ouvre des portes peu fréquentes et mélange des éléments qui le sont rarement en littérature jeunesse.

Par contre, j'ai été assez déçue par le texte que j'ai trouvé très peu subtil/trop enfantin, par le développement des personnages et leurs relations qui manquent de crédibilité (tout comme certains dialogues) et par l'histoire qui va beaucoup trop vite.

Alors certes, ça vise un public plus jeune que moi, mais je trouve ça dommage que l'écriture n'ait pas été taillée un peu plus soigneusement. J'aime bien quand c'est fin, quand la personnalité des protagonistes est crédible et que les dialogues sont réalistes, même en littérature jeunesse.. du coup je n'ai pas beaucoup accroché à l'histoire.

Dans l'ensemble donc, de bonnes idées, de très chouettes graphismes, mais la réalisation textuelle m'a moins convaincue.

 

2018, 48p.
Editeurs : Jungle ! (Miss Jungle)

------------

 

Commenter cet article
A
Même déception que toi, de très beaux dessins, mais une histoire qui m'a semblé bâclé...
Répondre
L
Oui, c'est dommage..