Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lis tes ratures !!

Parce que jouer sur les mots quand on parle de bouquins, c'est méta.

Christelle Dabos - Les disparus du Clairdelune (La Passe-miroir, T2)

Publié le 1 Février 2018 par Lyra Sullyvan in Christelle Dabos, La Passe-miroir, Female lead, Gallimard, 2015, Fantasy, Autrice

Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

---------------------------------

On retrouve donc Ophélie où on l'avait laissée, dans ce tome deux où les enjeux changent, même si la trame rencontre des similitudes. La demoiselle gagne en confiance et use de stratégie pour ne pas se faire étouffer pour la Citacielle. Elle s'impose davantage, se sert un peu plus de ses pouvoirs et joue de son image pour se faire respecter tant que faire se peut, sans pour autant perdre en crédibilité, et perdre ce qui fait d'elle, eh bien.. elle.

Certains personnages prennent plus d'importance, comme je le souhaitais, et on en découvre un peu plus sur Faroukh, sur Dieu, sur Thorn et sa famille, d'autres pouvoirs, des enjeux plus important... Les personnages sont encore une fois loin d'être manichéen (à part peut être un ou deux), et il est parfois difficile de savoir en qui avoir confiance, de laisser tomber les barrières face à certains qui semblent plus atteignables, plus appréciables, parce qu'on sent que ça peut se retourner assez facilement. C'est assez rare je trouve, et du coup d'autant plus savoureux.

L'univers se développe, au travers notamment de ces disparitions et de leurs implications à l'échelle plus globale, mais aussi des personnages de passage ou encore d'autres évoqués (je pense notamment aux déchus). On commence à appréhender un peu mieux le monde dans lequel tout cela se passe, même si le flou plane toujours sur pas mal de choses. Les interludes sur les souvenirs d'un personnage intriguent et dévoilent petit à petit des éléments importants pour la suite.

J'ai retrouvé dans ce tome l'aspect plaisant du livre qui se lit très bien, se dévore parfois même, et nous entraîne au fil des pages vers la suite. J'ai d'ailleurs enchaîné avec le tome 3 parce que j'étais très bien dans cette histoire. Je vous en parle très vite.

 

Citations :

* "Tu sautes des repas, tu découches toute une nuit, tu te fais agresser et tu t’étonnes après de tourner de l’œil ? C’est une armée entière de marraines qu’il te faut, gamine."

* "Chaque homme devrait avoir le droit de jouer sa vie aux dés. Ils génèrent des résultats aléatoires qui dépassent toutes les prédéterminations. Cela n’a plus aucun sens si les dés sont pipés."

* "Les opposants les plus virulents d'une tentation en sont parfois les plus grands adeptes."

 

2015, 550p.
Editeurs : Gallimard (jeunesse)

 

Ils en parlent aussi : Frankie, Elessar, La Geekosophe,...

Commenter cet article
K
Une série jeunesse que j'aime énormément. Je trouve que ça change de ce que je lis habituellement en YA.
Répondre
L
Oui pareil, ça a pas un gros goût de déjà vu !
A
J'ai aimé en découvrir un peu plus sur certains personnages ; c'était même primordial pour moi afin que mon intérêt soit toujours élevé. J'aime particulièrement me balader dans cet univers. Tu as bien fait d'enchainer ;) Mais tu vas te trouver fort dépourvue en attendant l'ultime tome :p
Répondre
L
Oui pareil, et indeed l'univers est très chouette. Mais pour avoir fini le tome trois, je suis pas trop dépourvue ^^ J'ai envie de lire la suite mais j'ai un peu moins aimé le tome 3 (même si j'ai passé un bon moment de lecture quand même). J'en parle bientôt (trop d'articles à venir x) d'où mon augmentation de rythme de publication :P)