Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lis tes ratures !!

Parce que jouer sur les mots quand on parle de bouquins, c'est méta.

Rainbow Rowell - *Fangirl

Publié le 10 Avril 2014 par Lyra Sullyvan in Romans américains (USA), Rainbow Rowell, Contemporain, YA, 2013, Female lead, Autrice

Cath and Wren are identical twins, and until recently they did absolutely everything together. Now they’re off to university and Wren’s decided she doesn’t want to be one half of a pair any more - she wants to dance, meet boys, go to parties and let loose. It’s not so easy for Cath. She’s horribly shy and has always buried herself in the fan fiction she writes, where she always knows exactly what to say and can write a romance far more intense than anything she’s experienced in real life.

Now Cath has to decide whether she’s ready to open her heart to new people and new experiences, and she’s realizing that there’s more to learn about love than she ever thought possible.

-------------------------------------------------------------

J'avais déjà parlé de Rainbow Rowell ici au travers de ma critique sur Eleanor & Park (que j'avais beaucoup aimé). Puis Sita (oui, encore elle, toujours elle :P) m'a convaincue sans trop de difficultés que Fangirl était lui aussi très très bien et qu'il fallait que je le lise. Du coup Radicale et moi prévoyions de le lire et Sita s'est greffée pour le relire en même temps que nous.

Et que dire si ce n'est que j'aime toujours autant, si ce n'est encore plus, le style de Rainbow Rowell. Elle se débrouille très bien pour décrire une histoire très proche de la réalité, saisir aussi bien ses personnages, ... Et puis on sent des thèmes récurrents chez les personnages principaux de Rowell, principalement la difficulté d'adaptation sociale et leurs interactions awkward avec les autres êtres vivants qu'ils rencontrent. Certaines scènes pourraient sembler cheesy alors que quand on les lit, au final, l'auteur parvient à faire passer ça d'une autre manière.

Ici, on suit l'histoire du côté de Cath, jeune étudiante qui se retrouve pour la première fois séparée de sa sœur jumelle à la demande de cette dernière, dans les logements/dortoirs du campus de son université, qui doit partager sa chambre avec quelqu'un d'autre que sa sœur, se débrouiller seule dans un univers inconnu et sans visage familier à l'horizon. En somme, elle a plus envie d'écrire sa fanfiction Carry On, Simon, sur un jeune sorcier dont les aventures ont ému les foules et dont l'auteur est ultra connu (rings a bell?), que de sortir faire la fête dans les Frat Parties avec sa sœur ou n'importe qui d'autre. Bref, plein de situations anxiogènes à l'horizon pour elle. Alors son côté fangirl lui sert de carapace. Elle collectionne les art-works que ses lecteurs lui envoient sur sa version de l'histoire de Simon Snow, se perd dans l'univers de l'oeuvre originale à travers sa fic et de sa réécriture des personnages, etc. On a même le droit à des passages des romans originels et des extraits de la fic de Cath, par-ci-par là, entre deux chapitres.

Outre Cath et sa sœur Wren, les autres personnages ont tous leur personnalité propre et bien marquée. Reagan (<3), la roommate de Cath, du genre sexy-rebelle-sarcastique ; Levi, ce garçon qui gravite toujours autour d'elle qui ne peut s'empêcher de charmer tous les êtres vivants à la ronde avec son grand sourire et sa profonde gentillesse ; Nick, jeune garçon un peu drama-solitaire du cours de Fiction Writing de Cath ; Art, le père des jumelles qui essaye tant bien que mal de gérer ses propres soucis ou encore la prof de Fiction Writing de Cath et Nick qui amène le débat sur certains sujets. [Bonus dans mon édition ; un portrait de chacun est dessiné dans l'intérieur de la couv', et une scène en bande dessinée est sur l'intérieur de la 4e (spoiler donc à ne pas lire avant d'avoir lu le bouquin). On a également le droit à une interview de l'auteur et à quelques passages supplémentaires de Carry On, Simon et de l'oeuvre originale Simon Snow.]

Dans Fangirl, il y a de ces passages qui vous glacent, même si vous n'êtes pas personnellement familiers avec ces sensations. De l'abandon à la manipulation en passant par les troubles psychologiques, Rainbow Rowell ne ménage pas son lecteur sur certains points, mais trouve une parfaite balance avec les côtés plus fluffy. L'humour est indéniablement présent, et le monde des fanfictions très bien dépeint (ça me rappelle mes années lycée).

Sans parler de plein de mentions à des trucs culturels totalement différent. D'Harry Potter à Battlestar Galactica en passant par Outsiders (le bon vieux temps de mes critiques à trois lignes, ahum), Twilight, La vie de palace de Zack & Cody, et d'autres que j'ai oubliées au passage / pas comprises parfois. Qu'on aime ou pas, on ne pourra pas dire que ce n'est pas varié !

En somme, l'auteur confirme encore son talent à raconter des ados/jeunes adultes difficilement en phase avec leurs pairs (on sent qu'elle est passée par là), met en avant des personnages attachants et nerdy, sans en faire des clichés sur papier, ce qui est assez rare en littérature pour être souligné. Et bien évidemment, pas mal de monde peut se retrouver là dedans je pense, surtout au pays des book nerds.

Je crois que j'ai trouvé mon nouveau livre doudou, bouquin vers lequel je retourne lire quelques passages pour me remonter un peu le moral, que je relirai sans doute avec grand plaisir (it's so fluffy I'm gonna diiiiie"). Je n'avais pas retrouvé ça depuis le Petit Prince qui a perdu un peu de cet effet sur moi (je l'ai lu il y a près de 15 ans (oh gosh) donc ça commence à remonter).

Citations :

"I still can't believe you work at Starbucks," she said. "What's wrong with Starbucks?" "It's a big, faceless corporation." He raised a good-natured brow. "So far, they've let me keep my face."

“In new situations, all the trickiest rules are the ones nobody bothers to explain to you. (And the ones you can't Google.)”

“Happily ever after, or even just together ever after, is not cheesy,” Wren said. “It’s the noblest, like, the most courageous thing two people can shoot for.”

“Just … isn’t giving up allowed sometimes? Isn’t it okay to say, ‘This really hurts, so I’m going to stop trying’?” “It sets a dangerous precedent.” “For avoiding pain?” “For avoiding life.”

2013, 459p. Editeurs : Macmillan Titre français : Fangirl

Du même auteur : Eleanor & Park

Ils en parlent aussi : Cranberries, Sanne (vidéo en anglais), Lalou...

Commenter cet article
K
J'ai ce livre depuis le jour de sa sortie en VO... dans ma pile. Pour faire changement. Mais plus je lis d'avis, plus j'en envie de le lire!
Répondre
L
Eh ben voilà, maintenant c'est le prochain que tu lis, c'est décidé. :P
L
Lu aussi, adoré adopté aussi!
Ok dans sa traduction, mais j'ai eu ton edition en main et j'ai lu l'interview :-)
Coup de coeur pour moi aussi
Répondre
R
ça m'apprendra à lire en français ;-)
L
:D Comment ça tu as eu mon édition en mai, t'es viendue chez moi sans me prévenir ! Quel outrage !! :P
R
Pourquoi t'as des illustrations toi ? C'est pas juste, ça !
Répondre
L
Parce que j'ai acheté spécifiquement l'édition avec des bonus ? :P
Bon c'est pas fou, y en a que 2, mais c'est toujours ça ^^
L
Il est dans ma PAL depuis peu & ne va pas y rester longtemps je crois ! Super chronique, merci beaucoup :)
http://justeapresminuit.wordpress.com/
Répondre
L
Merci ! Bonne lecture alors ! =)
S
Je me laisserai bien tenter, j'en entend souvent du bien ! Mais d'un côté j'ai peur que le côté fanfic soit trop présent et que je m'énerve toute seule (j'ai une sainte horreur des fan fics ^^) :P
Répondre
S
C'est noté =) merci ! Je pense que je vais me le tenter du coup :)
L
Alors, il est présent, mais pas d'une manière qui je pense te gaverais trop, et en plus y a un débat sur la fan fic, le plagiat et tout ça dedans à un moment, alors ça peut t'intéresser en tant que non adhérente au principe =)