Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lis tes ratures !!

Parce que jouer sur les mots quand on parle de bouquins, c'est méta.

Silène - A la source des nuages (Moana, T3)

Publié le 15 Mars 2014 par Lyra Sullyvan in Romans français, SF, Moana, SFFF au féminin, Silène Edgar, 2013, Female lead, Editions du Jasmin, Autrice

Sans nouvelles de la Corse, l’équipe de L’Argo met le cap vers Girolata. [...] Conduits à Pondichéry, la capitale, ils s’interrogent : que sont devenues les maisons du Souvenir ? Quel est le projet fou du nouveau dictateur ? [...]

-----------------------

(synopsis coupé pour éviter trop de spoil)

Me revoilou avec le troisième (et dernier) tome de Moana. J'ai l'impression d'être devenue plus critique depuis les tomes précédents (c'est l'effet "lis une saga young-adult avec Sita" (cf Divergent) qui me rend plus sharp, je crois :P), mais j'ai remarqué davantage de petites incohérences dans l'histoire que dans les précédents.

Bon, loin de gâcher ma lecture, mais c'est vrai que certaines réactions/décisions des personnages me semblent pas toujours pertinentes/appropriée au caractère exposé et à l'histoire. Mais dans l'ensemble ça reste une histoire intéressante, qui vise plutôt les 13/14 ans, je pense, au vu du style et des personnages.

On en découvre plus sur le monde et sur la catastrophe, dans ce tome (même si certaines choses font un peu balancées comme ça pour conclure), on voit de plus près qui gouverne et ce qui se passe vraiment (une pointe de déception là dessus, j'ai trouvé le "dictateur" très incohérent avec lui-même et les justificatifs ne m'ont qu'à moitié convaincue, sans parler de la résolution qui semble ne pas demander beaucoup d'efforts - tant mieux en vrai, un peu dommage dans une histoire), ce qui permet de mieux saisir l'ampleur de la situation et le pourquoi du comment. Une de ces Greater Good stories où les leaders basculent de vouloir faire bien à faire catastrophique pour parvenir à rendre le monde meilleur, mais ne le réalisent pas.

Un peu moins de vadrouille pour Moana et ses amis dans ce tome puisque tout ne se passe pas comme prévu. C'est appréciable ici d'avoir aussi un peu de point de vue de Liam, et ça permet d'apporter un peu de suspens à la saga en s'éloignant du POV de Moana pour un petit moment.

Je garde une certaine tendresse pour cette histoire, les relations entre les personnages, les idéaux et thèmes exposés. J'aime particulièrement l'aspect intergénérationnel et l'aspect passeur d'histoire, et je pense que c'est ça qui apporte la touche de douceur qui m'a fait aimer cette trilogie. Et je me dis qu'à 13/14 ans j'aurais vraiment beaucoup plus aimé lire ça que maintenant.

Bref voilou, je pense qu'avec un peu plus de cohérence l'auteur pourrait faire des livres jeunesses plus accessibles aux adultes, mais qu'en attendant cette choupi-saga doit être géniale pour les ados, parce que c'est quand même déjà très chouette même avec les défauts soulignés.

(et sinon j'ai pas du tout compris le pourquoi du titre)

2013, 221p.
Editeurs : Editions du Jasmin
 

T1 : La saveur des figues T2 : Le bateau vagabond

Commenter cet article
S
"et sinon j'ai pas du tout compris le pourquoi du titre" hinhin x)

Si toi aussi tu te mets à Sita-proofer, on va pouvoir être deux fois plus efficaces :p
Bon, je ne suis pas persuadée d'avoir envie d'y mettre le nez dedans, mais en tout cas c'est chouette que tu lui donnes plus de visibilité en en parlant.
S
C'est vrai que ça aurait tout à fait pu être le cas :D
L
Ok, je croyais que tu disais ça parce que tu pensais au titre de la saga et pas au titre du bouquin, et du coup que je faisais une blague de merde :P
S
C'est juste que la phrase me fait rire, fallait pas y voir un sens caché ^^;
L
Pourquoi "hinhin"? :P J'ai p'tet raté un truc dans l'histoire mais je vois pas pourquoi ce tome s'appelle comme ça ^^

Je suis quand même moins efficace que toi en Sita-proofing mais ouaip :P