Publié par Lyra Sullyvan

couv66935157

Charlie's not the biggest geek in high school, but he's by no means popular. Shy, introspective, intelligent, yet socially awkward, Charlie is a Wallflower, standing on the threshold of his life whilst watching everyone else live theirs. As Charlie tries to navigate his way through uncharted territory - the world of first dates and mix tapes, family dramas and new friends - he realises that he can't stay on the sidelines forever. There comes a time when you have to see what life looks like from the dance floor.

--------------------------------

Ça faisait un moment que ce livre me faisait de l'oeil. Un moment voulant dire plusieurs années. Seulement voilà, je ne l'avais pas, et j'avais plein de choses à lire. Mais quand j'ai entendu que le film allait sortir, dans mon optique de lire, dans la mesure du possible, un bouquin avant de voir son adaptation (Read It 1st), je me suis procuré le bouquin et je viens de le terminer. Comme ça je vais pouvoir aller voir le film au cinoche rapidement !

Et my... y a des livres, je sais pas pourquoi, je pressens à l'avance que je vais pas en ressortir indemne. Celui-ci en était définitivement un. Et bingo !

Dans le bouquin, on suit les lettres que Charlie adresse à quelqu'un qu'il ne connait pas vraiment plus que par les échos qu'il a eu de cette personne, mais en masquant son identité. Et cela fonctionne parfaitement parce que l'auteur fait en sorte que ce quelqu'un puisse très bien être nous, que Charlie n'adresse à nous, lecteur, personnellement. Bref, Charlie a choisi cette personne pour rédiger un genre de journal intime mais le genre qu'on ne garde pas et qu'une personne lit, comprend. On découvre donc l'arrivée au lycée (qui équivaut aux années de la 3e à la Term, donc il entre en 3e, appelée Freshman Year là-bas) de Charlie, ce jeune adolescent chez qui on ressent bien quelque chose de différent sans parvenir exactement à mettre le doigt dessus. Sa manière d'écrire nous laisse apparaître un garçon naïf et qui semble avoir du mal à comprendre les autres, un garçon au style décousu dans sa manière de raconter son histoire. Mais au fil de celle-ci, on sent que le style évolue légèrement, un peu comme dans Des fleurs pour Algernon, mais en bien moins marqué (maintenant que j'y pense, le "héros" de l'histoire s'appelle aussi Charlie !).

Difficile de parler de ce roman sans trop en dire. Charlie est un être complexe qui peine à se comprendre lui-même et qui essaye de comprendre le monde avec une approche différente, maladroite sans être non plus totalement isolante. Un jeune homme que l'on a envie de prendre sous son aile, de protéger tout en l'aidant à grandir et à comprendre le monde. Il rencontre des personnes qui impactent sa vie de manières différentes et qui comprennent qu'il est un jeune homme à part mais à ne pas mettre à part. On s'attache à eux également, à leur difficultés, aux étapes qu'ils franchissent quand ils évoluent, on s'inquiète un peu pour eux, et on se sent parfois impuissant, un peu comme Charlie. On découvre notamment Sam et Patrick, deux Seniors (Terminales) de son lycée, et leur bande de copains. On découvre Bill, le prof d'anglais (donc équivalent du prof de français chez nous) de Charlie et la famille de Charlie.

Ce bouquin fait échos à pas mal de choses qu'on peut ressentir au final, soulève des questions que l'on peut se poser à soi même et aborde les évènements d'un point de vue différent. J'aime l'aspect dénué de jugement vis à vis des situations auxquelles Charlie fait face. L'auteur ne prend pas partie sur ses actions (ou celles des autres) et se contente de narrer les faits à travers la voix du garçon.

Encore une fois, j'ai l'impression d'être vague et floue et de ne pas être certaine que vous compreniez ce que je soulève sans avoir lu le bouquin, et que cela ne fasse aucun sens pour vous, mais je ne vois pas comment formuler les choses différemment sans vous spoiler l'histoire. Vous aurez donc compris que cette histoire m'a vraiment touchée et qu'elle a été très chouette à lire. Alors n'hésitez pas, c'est Lyra approved (ahum).

Citations :

“So, I guess we are who we are for a lot of reasons. And maybe we'll never know most of them. But even if we don't have the power to choose where we come from, we can still choose where we go from there. We can still do things. And we can try to feel okay about them.” 

“And all the books you've read have been read by other people. And all the songs you've loved have been heard by other people. And that girl that's pretty to you is pretty to other people. and that if you looked at these facts when you were happy, you would feel great because you are describing 'unity'.” 


Ils en parlent aussi : Phooka, Bleue violette, ...

 

1999, 231p.
Editeurs : Simon & Shuster
Titre français : Pas Raccord / Le Monde de Charlie 

Commenter cet article

Acr0 20/02/2013 17:37

Je crois que j'ai bien fait d'appliquer ton option "Read it first" car j'espère comme ça être plus charmée par l'adaptation que je ne l'ai été par le livre ;)
"Charlie est un être complexe qui peine à se comprendre lui-même et qui essaye de comprendre le monde avec une approche différente, maladroite sans être non plus totalement isolante" Ah oui, c'est
tout à fait ça :)
J'ai eu un peu plus de mal à accrocher que toi, peut-être est-ce la façon de raconter de Charlie ou le filtre assez opacifiant sur sa vie. Je les suivais de loin sans vraiment y être attachée.

Lyra Sullyvan 20/02/2013 21:29



Je crois que je comprends ton ressenti ^^ J'ai bossé pendant 1 an avec des adolescents avec autisme, ça m'a p'tet aidé à m'attacher aux personnes avec des
difficultés sociales, j'sais pas ^^



Kim 02/02/2013 12:43

Super chouette ton blog :)

Lyra Sullyvan 02/02/2013 13:07



Merci :D



La tête dans les livres 24/01/2013 08:23

Ce livre a l’air d’avoir beaucoup été lu récemment grâce à la sortie du film… Mais le livre a vraiment l’air bien, je vois plein d’avis positifs :)

Lyra Sullyvan 24/01/2013 11:50



Les films ont souvent cet effet ^^



Sita 23/01/2013 18:44

Tiens, moi aussi en le lisant j'avais rapproché Charlie et Charlie à cause de leur naïveté, c'est rigolo :)

Sinon : "quand ils évoaileluent" ? Certes :p

Lyra Sullyvan 23/01/2013 19:18



Marrant indeed! C'est vrai que ce point aussi les rapproche.


Je ne vois pas de quoi tu parles. 0:-)