Publié par Lyra Sullyvan

couv48360624

Meg Murry can't help but be worried when her six-year-old brother, Charles Wallace, announces there are dragons in the vegetable garden. He's so bright, and so different from other kids, he's getting bullied at school, and he is also strangely, seriously ill. But Charles Wallace is right about the dragons--actually a friendly entity who has come to help Charles Wallace fight his sickness, and to take Meg and her friend Calvin O'Keefe on a terrifying, wonderful journey into galactic space--where they must battle the force of evil to save Charles Wallace, and themselves.

---------------------------------

Si vous vous souvenez, il y a un moment, j'avais lu le tome 1 de cette pentalogie (ou un truc du genre :P). Voici aujourd'hui le tome 2.

On retrouve Meg, Charles Wallace, Calvin et les jumeaux quelques temps après l'histoire du premier tome. Mais Charles tombe malade : il semblerait qu'il y ait un problème avec ses mitochondries, et les conséquences pourraient être dramatiques. Meg, Calvin et quelques autres personnages se retrouvent entraînés dans de nouvelles aventures pour sauver Charles Wallace, et peut-être bien plus que ça.

C'est toujours agréable de replonger dans cette saga, parce qu'elle est clairement adressée à un public jeunesse (genre enfant, pas ado), mais que l'écriture est intelligente. L'auteur est loin d'être condescendante comme certains autres (que je ne citerai pas) et introduit même des notions de sciences qu'on n'apprend que beaucoup plus tard, mais expliqué d'une manière ludique et facile à comprendre. Elle ne prend pas les enfants pour des individus inaptes à comprendre quoi que ce soit et dénués de tout savoir.

J'aime beaucoup la manière dont sont abordés la différence de Charles Wallace et des difficultés que ça engendre, la relation entre Meg et Charles Wallace et de l'importance que l'on accorde à chaque individu. Je pense que Madeleine L'Engle sait très bien comment faire passer des informations importantes à travers des histoires pleine d'imaginaire, par son style simple et efficace, par la confiance qu'elle a en les capacités des enfants à comprendre ce qu'elle explique avec les mots.

Et donc, objectif atteint pour moi : J'ai passé un bon moment avec ce livre, même si j'aurais, très certainement, beaucoup plus apprécié cette lecture quand j'étais encore enfant, et j'ai envie de continuer avec cette série, en prenant mon temps. :)

 

Citations :

* "If someone knows who he is, really knows, then he doesn't need to hate."

* "I wish human beings couldn't have feelings. I am having feelings. They hurt."

 

1973, 240p.
Editeurs : Square Fish 

Commenter cet article

Alice 26/01/2012 20:13

Je viens juste de m'acheter le coffret, et en faisant des recherches sur l'auteure, je tombe sur ton article, et ton blogue que je découvre! Très intéressant à lire! je vais aller en librairie pour
le John Green que tu me fais découvrir!

Lyra Sullyvan 26/01/2012 21:09



Contente que tu arrives sur mon blog par cette auteur, et encore plus contente si je te fais découvrir des livres ! J'espère que tu aimeras ceux que tu y découvres,
et que tu en découvriras encore d'autres ! Merci d'être passée :)