Publié par Lyra Sullyvan

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

2008, 396p.
Titre original : The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society


Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey , découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.
Je ne pensais pas vraiment accrocher à des romans épistolaires, mais celui là me faisait vraiment de l'oeil, et j'ai bien fait de le prendre, parce qu'il m'a vraiment bien plu. Des inconnus qui s'écrivent des lettres et finissent par devenir de très bons amis. Un sujet qui rapproche, la guerre tout juste terminée, la littérature, l'amitié, la famille, l'écriture, la lecture. C'est prenant et on se surprend à éprouver de l'affection pour les personnages que les auteurs nous dépeignent...

Et je suis contente d'avoir découvert cet aspect de la guerre dont on ne parle pas assez : les gens qui n'ont pas été emmenés dans des camps ont aussi été des victimes de la guerre, d'une autre manière certes, mais ils ont subit les privations, et d'autres choses encore. Le seul point que j'ai un peu regreté, c'est que le style des différents personnages ne change pas. On ne sent pas vraiment de différence de manière de s'exprimer chez les auteurs des lettres, comme si elles avaient toutes été écrites à la même personne.

J'ai dévoré ce livres le temps d'un voyage en train et d'une matinée au fond du lit, et ce fut un réel plaisir que de le faire.
Coup de coeur de cette année!


http://www.livraddict.com/forum/img/smilies/heart.png
Ils en parlent aussi
SitaSayaelisPikachuEl JcLéo_ElfiqueNathalie...

Commenter cet article

Luna 12/08/2011 19:53


Je suis totalement sous le charme de ce livre ! Il est touchant, poignant et le ton terriblement juste...
Je trouve que c'est un livre qui s'intéresse beaucoup au genre humain : un véritable coup de coeur !


Lyra Sullyvan 13/08/2011 00:35



Je suis d'accord :)



songes-littéraires 24/01/2010 15:10


Pour moi aussi ce fut un coup de coeur, beaucoup d' humanisme et de partage désintéressé entre ces inconnus qui deviendront de grands amis...


Lyra Sullyvan 24/01/2010 18:28


Oui, une belle histoire :)


Anneso 28/11/2009 10:31


il est dans ma PAL !!
il me fait de l'oeil aussi, mais là je finis Charleston Sud (partenariat BOB)


Lyra Sullyvan 05/12/2009 12:55


J'espère qu'il te plaira!