Publié par Lyra Sullyvan

Ce weekend, as you may or may not know, je suis allée aux Imaginales avec Lalou (et M. Lalou), où on a rejoint d'autres camarades blogueurs (Snow, Lelf, de.w, Blackwolf, ...). J'en suis rentrée il y a 1h30, et je n'ai aucune idée de comment je vais pouvoir raconter tout ça, de ce que j'ai envie de raconter, ce que je veux garder pour moi, ou pour les personnes qui étaient là. Aucune idée de l'ordre dans lequel le faire, de ce qui est intéressant et de ce qui ne l'est pas pour vous, alors pardonnez-moi par avance si cet article est brouillon. Si vous en avez marre, sentez vous libre d'arrêter de lire !

Vue sur les alentours, de l'entrée

Alors que dire.. la grande question.. on va essayer l'ordre à peu près chronologique.. :

J'suis arrivée vendredi vers 12h30 avec mes deux compagnons de route à Epinal, et on s'est rendu directement sur les lieux des Imaginales, où Lelf nous réservait un accueil chaleureux (moruuuuue). Après une petite pause-déjeuner avant de se lancer dans le coeur du festival, c'est parti. J'entre, émerveillée, dans la bulle du livre, où je ne sais plus où donner de la tête. Je vois tous ces auteurs, des têtes connues et d'autres non, tous ces livres, et pas tant de monde que ça ! Et là mon coeur s'arrête, je vois la chevelure grisonnante de Robin Hobb, au loin là-bas. Ceux qui me connaissent savent l'admiration que j'ai pour cette auteur, pour son talent, son imagination, et savent que la venue de l'auteur aux Imaginales est la première raison pour laquelle je tenais absolument à venir cette année, et que donc je n'avais qu'une envie : aller la remercier pour les livres qu'elle a écrits et que j'adore.

Robin Hobb (et son fils/assistant)

La petite bande qu'on a consituée me pousse à aller faire dédicacer mon exemplaire de The Dragon Keeper, mais je suis pétrifiée. Si je m'attendais à cette réaction, elle m'agace : j'aimerai ne pas rougir, ne pas trembler, et je me sens stupide. Mais tant pis, je me lance, je bafouille quelques mots d'anglais pour lui exprimer ma gratitude, lui donner mon prénom et lui parler rapidement de mon histoire avec son oeuvre. Je finis par m'écarter, incapable de trouver quoi dire de plus et d'organiser les mots en anglais dans ma tête à cause du stress qui m'a gagnée. Pourtant c'est débile, c'est un être humain comme un autre, mais rien n'y fait. Les autres me taquinent, me charrient gentiment, mais peu importe, j'ai pu remercier une femme talentueuse, douce et vraiment adorable. 

Brandon Sanderson et Lionel DavoustAprès cela, on fait plusieurs fois le tour de "la bulle", on va voir des conférences dans les différents endroits qui y sont consacrés, et on découvre l'un après l'autre les différents auteurs qui nous intéressent. On papote un peu avec Brandon Sanderson, Lionel Davoust, Erik L'Homme, Pierre Bordage, Marie Caillet, et bien d'autres encore, en se dispatchant en petits groupes ou en individuel selon les moments et les préférences de chacun. Les étoiles toujours dans les yeux, mon sac s'alourdit considérablement de livres et de l'encre supplémentaire qu'y apposent les auteurs, avec plus ou moins d'humour selon les cas.  Au fil des discussions, différentes émotions me gagnent : la tristesse, la passion, la joie.. L'humour et l'ironie restent présents chez moi, tant mieux, je n'ai pas perdu toute ma personnalité devant Robin Hobb. Les conférences (plus ou moins inégales au niveau de la qualité) nous apprennent des choses intéressantes quand elles sont bien menées et donnent envie de découvrir des auteurs dont on ne savait pas grand chose voire rien du tout parfois, et nous font apprécier la connaissance des oeuvres de ceux que l'on connaissait déjà. 

P1050380
(sorry, elle est un peu floue mais j'ai pas mieux..  A gauche, Lionel Davoust, traducteur pour Robin Hobb, Robin Hobb à côté donc, Xavier Mauméjean, Stéphanie Nicot (modératrice), Maryline Weyl et Marie-Charlotte Delmas)

La journée se termine et après un rapide saut chez Mlle Snow qui m'hébergeait ce weekend pour déposer mon sac, nous repartons direction La Pataterie où une 15aines de blogueurs envahissent les lieux pour se restaurer. La fatigue et l'eau aidant, les fou-rires sont nombreux, les discussions étranges aussi.

Le lendemain, Snow et moi même avons rendez-vous dans un restaurant tenu secret pour un petit déjeuner (où nous nous étions inscrites aussitôt que l'information était parvenue à nos oreilles et où 15 autres personnes, plus Robin Hobb, son fils/assistant et une traductrice pour les besoins éventuels avaient rendez-vous) privilégié avec l'auteur précédemment citée. Si les débuts sont maladroits, les langues se délient autour des patisseries et des boissons chaudes, les questions se posent petit à petit et on en apprend un peu plus sur la femme derrière l'auteur, sur l'auteur, et sur les oeuvres qu'elle a écrite. Comme je m'en doutais, les discussions sont intéressantes et Robin Hobb est une femme remarquable, très nature et qui a beaucoup d'humour. Après quelques rapides signatures et photos, 2h plus tard, il est l'heure de se séparer, et Snow et moi retournons au festival.

On prend les mêmes qu'hier et on recommence, d'autres conférences, d'autres dédicaces avec des auteurs déjà vus ou d'autres (Cristina Rodriguez, Anne Fakhouri, Pierre Bordage again, Erik L'Homme again, Brandon Sanderson again, Nathalie Dau, Maia Mazaurette, Thomas Geha, Fabien Clavel,...). Les achats continuent (des prévus et des imprévus) au fil de la journée. Quelques pauses dans l'herbe au bord de la Moselle pour fuir un peu la chaleur ambiante dans la bulle qui est bien plus peuplée que la veille (samedi oblige) et discuter tranquillement avec les copains..

Le soir, rendez-vous chez de.w pour une gaufre party bien sympa, avec le même genre de conversation et de fou rires que la veille (avec un chat en mode furtif/fusée en plus).

Raphaël Albert et son t-shirt trop chouetteVient alors le dimanche, dernière journée, ou devrais-je dire demi journée à Epinal, mais retour sur les lieux du crime du festival pour en profiter encore un peu. Encore un ou deux achats, lestée du poids de ceux des jours précédents, qui attendent bien sagement dans la voiture de Lalou, quelques découvertes d'auteurs à l'humour certain (Je ne parle bien entendu pas de Raphaël Albert qui veut se débarrasser de ses lecteurs - plus particulièrement de ceux qui le taquinent :P - et qui essaye d'attirer le chaland en faisant des promos "un livre acheté, une gaufre au chocolat offerte"), des photos de la fresque, et des body-painting en cours, réunion au sommet à la buvette pour le déjeuner, et c'est l'heure de se séparer, parce que plusieurs d'entre nous doivent prendre la route et rentrer.

Fresque Imaginales (pas tout à fait terminée)

Ce billet ne retransmet bien évidemment pas le quart de tous les souvenirs que j'en garde, ni l'humour, les délires, les échanges qui ont eu lieu, pas non plus le plaisir de rencontrer certains blogueurs, d'en revoir d'autres, de renforcer des liens déjà bien présents avec 3 de mes morues préférées, l'émerveillement d'avoir discuté avec tant de personnes qui n'étaient que des noms sur mes livres avant, et la perspective de mes prochaines lectures, conséquence des 9 livres que j'ai acquis au cours du weekend (oui bon, j'ai pas acheté grand chose en bouquins cette année, je me tenais bien tranquille en attendant les Imaginales).

Vous l'aurez donc compris, les Imaginales, c'était un weekend magique, c'était le meilleur festival du livre auquel j'ai assisté, que je referai avec plaisir plusieurs fois encore si l'occasion se représente. C'était un peu de pluie, mais beaucoup de soleil, de très jolis paysages, des gens déguisés, et plein d'autre chose encore.

La Moselle, à côté du festival

Merci à tout ceux qui ont rendu ça possible (au niveau de l'organisation du festival, mais aussi à ceux qui m'ont permis d'y aller), et merci à mes morues et autres camarades blogueurs avec qui j'ai passé de très très bons moments.

 

PS : J'allais presqu'oublier mes achats :

Brandon Sanderson - Alcatraz contre les ossements du scribe (Alcatraz - tome 2)
Brandon Sanderson - The Final Empire (Mistborn - tome 1)
Erik L'Homme - L'Etoffe fragile du monde (A comme Association - tome 3) 
Pierre Bottero - Le Subtil Parfum du soufre (A comme Association - tome 4)
Erik L'Homme - Là où les mots n'existent pas (A comme Association - tome 5) 
Lionel Davoust - La Volonté du dragon
Pierre Bordage - Dernières nouvelles de la Terre...
Raphaël Albert - Rue Farfadet (Les Extraordinaires & Fantastiques Enquêtes de Sylvo Sylvain, détective privé - tome 1)
Anthelme Hauchecorne - La Tour des illusions

P1050485.JPG(Il manque le livre d'Anthelme Hauchecorn, j'l'avais rangé avec les poches pas avec les grands formats alors j'l'ai oublié pour la photo, et j'ai un peu la flemme de tout ressortir, mais voilà, je n'ai pas inventé le livre :P)

Qui sont tous dédicacés sauf Alcatraz et celui de Pierre Bottero. J'avais amené The Dragon Keeper de Hobb, Warbreaker de Sanderson et L'Héritage des Darcer de Marie Caillet que j'ai également fait dédicacer. Et puis j'ai aperçu Silène, je ne savais pas qu'elle venait, donc je n'avais pas amené La Saveur des figues, du coup elle m'a dédicacé une petite carte de visite. Et puis j'ai récupéré pas mal de marque-page gratuits aussi ! :) 

PS2 (mais j'préfère la Wii) : Les articles de Snow, Lalou, Lelf (1 [festival], 2 [blogueurs], 3 [auteurs]),  BlackwolfHarmony, ... sur le festival.

Commenter cet article

Lalou 01/06/2011 10:42


Ca y est j'ai pondu mon compte rendu aussi.
J'espère qu'on pourra se refaire ce festival bientôt (dans deux ans, d'acc'?)
Merci Lyra pour ce très chouette week-end !


Lyra Sullyvan 01/06/2011 17:44



Dans 2 ans, ça marche ! (enfin j'espère ^^)


Merci à toi aussi !



BlackWolf 30/05/2011 23:43


J'ai passé un super Week End et ca m'a fait super plaisir de tous vous rencontrer. Faudra remettre ça. Concernant Alcatraz je t'ai dis que je pouvais te le dédicacer et te le renvoyer après, c'est
pas ma faute si tu as des soucis de poste ^^


Lyra Sullyvan 31/05/2011 07:30



Oui moi aussi, super weekend et contente de rencontrer/revoir les copains blogueurs !


Pour Alcatraz, c'était pas bien grave, j'ai déjà The Final Empire et Warbreaker de dédicacés alors j'allais pas te faire envoyer le livre en Belgique (ou meme en France) pour une dédicace supplémentaire ;) Merci en tout cas de
la proposition :)



Frankie 30/05/2011 13:28


Omg, Robin Hobb quelle chance !!! Supers moments en tout cas !


Lyra Sullyvan 30/05/2011 14:34



Ouiiiii ! :D



Miss Spooky Muffin 29/05/2011 22:48


N'oublions pas le "de" dans "3 de mes morues préférées", je sais que sans moi c'est pas pareil quand même :D
Quelle chouette aventure, merci de l'avoir partagé (même si juste un petit peu) avec nous, espérons qu'une prochaine fois on parvienne tous à aller parce que damned, si ça c'est pas donner envie...
*part se petit-suissider*


Lyra Sullyvan 29/05/2011 23:45



Ben voui, mes morues préférées elles sont 7, et là y en avait 3, donc y en avait 3 de mes 7 morues préférées ^^


Et sinon, contente de partager ça, et de ramener un petit peu des Imaginales à ceux qui n'ont pas pu y aller. Mais faut pas se petit-suissider, y aura plein d'autres
sessions d'Imaginales encore ! Donc plein d'autres occasions ! :)



evertkhorus 29/05/2011 22:40


Tu me rends jalouse là tu peux pas savoir!


Lyra Sullyvan 29/05/2011 23:30



J'ai bien une idée ^^' 



evertkhorus 29/05/2011 22:26


Wow, petit déj avec Robin Hobb, je suis juste impressionnée, ça devait être merveilleux!


Lyra Sullyvan 29/05/2011 22:35



Ouais, c'était cool ! On était une 15aine, plus elle, son fils et une traductrice pour ceux qui en avaient besoin. On a appris pas mal de choses, sur sa façon
d'écrire, sur sa vision des choses dans ses histoires, sur elle même, c'était vraiment chouette !



Sayaelis 29/05/2011 21:56


Ton billet m'a rendue toute guillerette ! Ça fait vraiment plaisir de voir à quel point tu as passé un bon moment... même si tu ne dis pas tout, j'imagine bien toutes les émotions qui ont dû
s'enchaîner durant ce week-end. Ça peut sembler bizarre mais, sincèrement, tu as l'air d'avoir ressenti tellement de bonne humeur et d'avoir gagné tant de souvenirs indélébiles que ça me donne le
sourire pour toi ! :D


Lyra Sullyvan 29/05/2011 22:02



C'est exactement ça ! Cumuler ma passion pour les bouquins, la rencontre avec des auteurs que j'admire, le lieux, la magie ambiante, de bons moments avec les
copains, revoir des gens qui m'avaient manqués, ça n'a pas de prix ! (pour tout le reste il y a mastercard ! euh pardon) 
J'ai vraiment hâte de remettre ça un jour ! 
En tout cas je suis contente si l'émotion que je ressens transparait un peu ! Et j'suis contente de te donner le sourire ! :D *hug* 



Olya 29/05/2011 21:41


Ton billet m'a rendu toute excitée. Ce que j'aurai trop aimé être présente ... J'espère que l'année prochaine ce sera possible pour moi.

En tout cas, je te comprends pour Hobb, je suis du genre à bagayer, à ne pas trouver mes mots quand je suis face à quelqu'un qui m'impressionne (de part ce qu'elle fait ou ce qu'elle représente
pour moi).

Bref, c'est vraiment chouette comme compte rendu, et j'espère que tu pourras rempiler pour l'année prochaine !


Lyra Sullyvan 29/05/2011 21:47



Contente si les émotions passent ! ^^


J'te le souhaite pour l'an prochain, moi je doute pouvoir, si tout se passe bien je rentre en dernière année, j'aurais pas trop le temps, mais l'année d'après si je
peux, carrément !


C'est intimidant quelqu'un qu'on admire, ouais.. !



Snow 29/05/2011 21:37


je suis encore toute émue, toute retournée de ce WE formidable!
j'ai encore le petit pincement quand je vous ai vu partir (pour mieux revenir?) on a passé tellement de bons moments; les souvenirs se bousculent ^^


Lyra Sullyvan 29/05/2011 21:46



C'est clair.. y a tellement eu de choses dans ce weekend que j'ai peur d'en oublier ! C'était super génial ! J'trouve pas les mots pour exprimer tout ce que je veux
mais tu l'as vécu avec moi alors tu sais !



Elinor 29/05/2011 21:17


Ton billet retranscrit très bien l'état dans lequel tu dois être actuellement, encore toute excitée et étourdie par tant de jolies choses ! :)
Aller dans 2 ans, c'est mon tour ! En attendant je relirais ton article ;)


Lyra Sullyvan 29/05/2011 21:18



Ouaiis.. a peu près tout ça :D


Oui ! Fais toi plaisir ^^ J'irai probablement pas l'an prochain mais dans 2 ans j'essayerai d'y retourner ouais ! 



Guu 29/05/2011 21:11


Moruuuue!!! Contente d'apprendre que tu as passe un bon week-end, même si je n'avais pas trop de doutes :)


Lyra Sullyvan 29/05/2011 21:13



Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! :D
C'était un excellent weekend ! Dommage qu'on ait pas été les 8 au complet, mais on a pensé à vous en tout cas ! 



constance93 29/05/2011 20:41


quel week-end !
j'imagine à quel point c'était énorme ! c'est cool que tu ais pu rencontrer Robin Hobb et lui dire à quel point tu as apprécié ces livres. Les autres peuvent se moquer de toi, mais je trouve de mon
côté que ça compte beaucoup d'abord pour toi-même mais aussi (j'aime le croire dans tous cas)) pour l'auteur, toujours heureux d'avoir des retours.
récupère-bien et bonnes lectures !


Lyra Sullyvan 29/05/2011 21:00



Ils me taquinaient, c'était pas méchant ;) J'étais toute tremblante et bafouillante, y avait de quoi ^^


Mais oui je suis d'accord avec toi, ça me paraît important de faire passer le message, même si quand on a la renommée de Hobb on se doute un minimum que nos livres
sont appréciés, c'est toujours agréable de l'entendre. Puis elle me l'a dit elle même qu'elle était très contente que j'ai apprécié et que ça lui faisait plaisir de l'entendre :)