Publié par Lyra Sullyvan

couv46479099

Meet Skulduggery Pleasant:
Ace Detective, Snappy Dresser, Razor–tongued Wit, Crackerjack Sorcerer and Walking, Talking, Fire-throwing Skeleton —as well as ally, protector, and mentor of Stephanie Edgley, a very unusual and darkly talented twelve-year-old.

These two alone must defeat an all-consuming ancient evil.
The end of the world?
Over his dead body.

----------------------------

Muffin m'avait offert le premier tome de cette saga, il y a un moment maintenant, et comme beaucoup de mes bouquins, il a passé un moment dans ma PAL avant d'être lu. Je ne peux pas tout lire en même temps, donc bon... (surprising, isn't it?) :P

Mais bref... ça se lit vite ! En 2h, j'avais déjà lu la moitié, et pourtant je lis plus lentement en anglais !

Donc, on se retrouve ici confrontés à Stephanie, jeune demoiselle qui s'ennuie et qui a l'impression de passer à côté de quelque chose, quand son oncle préféré décède. Bon jusque là, rien d'extraordinaire, c'est triste, mais ça arrive. Sauf que, ben, y a ce type là, toujours complètement couvert des pieds à la tête, qui traine dans les parages, et qui finit par se présenter à elle. Ce type, obviously, c'est Skulduggery Pleasant, y a pas grand mystère là dessus, on le devine dès le début (genre, avec la couverture).

Et bien évidemment, Stephanie comprend très vite que ce qui manquait dans sa vie était le monde de Skulduggery, la magie, tout ça tout ça, et elle a pas trop envie de retourner bien sagement s'ennuyer chez elle. Et ce qui est cool dans tout ça, c'est que c'est pas genre "oh, je suis un p'tit génie de la magie, je viens d'apprendre que ça existe et pouf je sais lancer des sorts et casser la gueule à tout le monde", non, le rapport à la magie de Stephanie est parfaitement bien traité dans ce premier tome, je trouve. Et pourtant, c'est pas les bad-guys limite invincibles qui manquent (a.k.a Serpine le méchant qui a un nom absolument.. hum.. terrif.. iant? )

C'est un récit vraiment sympa, avec beaucoup d'humour, des personnages hauts en couleurs, des voitures étranges, de la magie, des gens plus ou moins bien intentionnés, des vilains méchants, des opportunistes... bref de quoi faire une histoire mouvementée et chaotique ! J'ai apprécié le mélange des cultures de magie que l'on rencontre dans les livres, croisements entre diverses caractéristiques attribués aux magiciens et à la magie dans le portrait qu'en dressent les auteurs qui y touchent. Chacun refait l'utilisation de celle-ci à sa manière dans ses livres, et la combinaison présente dans Skulduggery Pleasant me plait bien. Du coup bon, rien de trèèèèès très original, mais ça se savoure quand même sans problème ! Surtout qu'on sent bien la patte British (le monsieur est Irlandais) dans le style de l'auteur, et que vous connaissez mon faible pour les différentes cultures des îles Britanniques.

Stephanie et Skulduggery font un duo détonnant comme je les aime, un je ne sais quoi qui me fait un peu penser à l'ambiance Dresden Files, en plus jeunesse et plus guilleret (même si c'est pas forcément comique, leur situtation). En fait je crois que Skul' me fait un peu penser à Bob (dans Dresden Files pour ceux qui connaissent), le langage soutenu en moins ^^

Bref, je signe pour le tome 2 quand vous voulez (ou plutôt quand je veux, a.k.a., quand je me serai procurée le livre et que son heure sera venue par la suite de sortir de ma PAL).

 

Citations :

-"If you hear any screaming,", he said, "that'll be me."

-“I love you all, even those I don’t particularly like. That’s you, Beryl.”

-'The gap was gaping. It was a gaping gap.'

-She looked at Skulduggery. 'You don't know what it is, do you?'
"I told you what it is, it's a horrible monster. Now shut up before it comes over here and eats us.”

 

Ils en parlent aussi : Heclea, Alphard, ...

 

2007, 384p.
Editeurs : HarperCollins
Titre français : Skully Fourbery 

Commenter cet article

Léo Elfique 01/06/2012 22:10

A voir, me tenter pas du tout avant de lire ta chronique, un peu plus maintenant... A voir ! :)

Lyra Sullyvan 01/06/2012 23:19



J'pense que ça te plairait bien pourtant :)



Sita 30/05/2012 00:29

Tu veux pas lire des trucs drôles tout le temps, pour écrire des chroniques marrantes ?
Sérieusement, j'aime beaucoup te lire parce qu'on ressent directement le ton du bouquin dans ton écriture. Gain de temps incomparable, donc :p

Bref, Skulduggery = Doctor de la magie, hm ? A voir, à voir...

Lyra Sullyvan 30/05/2012 00:36



Héhé, c'est vrai que c'est plus simple d'écrire des trucs marrants sur des bouquins drôles. J'apprécie que ça te fasse rire en tout cas ;)


Doctor de la magie, hmm.. pas sûre que j'aurais fait ce genre de comparaison mais maintenant que j'y pense y a un peu de ça ! (enfin c'est pas la même qualité non
plus hein, même si Skul' est cool ^^)
Merci sinon ! *blush*