Publié par Lyra Sullyvan

« Je m'appelle August. Je ne me décrirai pas. 
Quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire. »

Né avec une malformation faciale, Auggie n'est jamais allé à l'école. A présent, pour la première fois, il va être envoyé dans un vrai collège... 
Pourra-t-il convaincre les élèves qu'il est comme eux, malgré tout ?

Ne jugez pas un livre garçon sur sa couverture son apparence.

---------------------------------------

J'ai acheté ce livre cette année à Montreuil sur les conseils de ma pote Marie, et parce que j'arrêtais pas d'en entendre parler comme d'un coup de coeur sur la blogosphère. Pour être honnête, ça n'a pas atteint ce niveau pour moi, même si ça reste une bonne lecture.

Wonder est un livre jeunesse sur un enfant défiguré par une maladie, donc forcément, ça touche à des thèmes sensibles. La maladie donc, l'acceptation, le bullying à l'école, ne pas pouvoir entrer dans une pièce sans que tout le monde vous dévisage, etc.

August est touchant, même s'il a un côté un peu "bébé" dans son attitude, pour un enfant de 11 ans, mais encore une fois le contexte entre en jeu. On entrevoit son entourage par les yeux d'August dans un premier temps, puis par leur propres yeux sur la fin, dans certains chapitres. Sans surprise, puisqu'il s'adresse essentiellement à des enfants ou de jeunes ados, l'auteur fait le choix de ne montrer que le point de vue de personnes de cet âge là, et de ne pas montrer celui des parents. Les jeunes évoluent donc autour d'August, puisqu'il est parfois difficile de faire autrement (notamment pour sa soeur) et grandissent, se construisent, avec l'adolescence et les autres tracas qui s'ajoutent à la présence du garçon dans leur vie.

Il y a de belles leçons de vie, au travers du style simple et un peu naïf parfois de l'auteur, et on s'attache aux différents personnages. L'auteur les dépeints d'une manière souvent réaliste (à quelques exceptions), sans manichéisme. Un bon moyen pour aider les enfants à réaliser que personne n'est parfait, tout blanc, et qu'on fait tous des erreurs, des mauvais choix, qu'on dit tous des choses qu'on regrette, parfois, et que c'est important de laisser une deuxième chance aux gens quand c'est approprié.

 

Citations :

"J'aimerais bien que ce soit tous les jours Halloween. On porterait tous des masques. Comme ça, on pourrait prendre le temps d'apprendre à se connaître avant de dévoiler nos visages. "

"Tout le monde mérite une ovation au moins une fois dans sa vie, parce que nous triomphons tous du monde."

" Marrant, comme on a le chic pour se ronger les sangs à propos de quelque chose, et, au bout du compte, s'apercevoir que ce n'était rien. "

 

2012, 501p.
Editeurs : PKJ
Titre original : Wonder

Commenter cet article