Publié par Lyra Sullyvan

Simon Watson, a young librarian, lives alone on the Long Island Sound in his family home, a house perched on the edge of a cliff that is slowly crumbling into the sea. His parents are long dead, his mother having drowned in the water his house overlooks.

One day, Simon receives a mysterious book from an antiquarian bookseller; it has been sent to him because it is inscribed with the name Verona Bonn, Simon's grandmother. Simon must unlock the mysteries of the book, and decode his family history, before fate deals its next deadly hand. 

-------------------------------------

Je n'avais jamais entendu parler de ce bouquin avant que ma belle-soeur ne me l'offre l'an dernier. Mais quand j'ai vu la couverture j'ai été conquise, et le côté mystère/recherche familiale a achevé de me séduire. C'est un pan de la littérature que je découvre depuis quelques années, dans le contemporain : le côté secret de famille, recherche d'identité, puzzle à reconstruire sur base de menus indices. Et j'aime beaucoup ça, du coup ce cadeau tombait dans le mille.

Pour ceux qui ont lu Le Cirque des rêves, il y a un petit côté similaire ici, déjà parce qu'on parle en grande partie de cirque, mais aussi dans l'ambiance, j'ai retrouvé un petit quelque chose, même si l'histoire est assez différente. Et je n'ai pas pu m'empêcher de faire le liens avec les Orphelins Baudelaire sur quelques éléments.

On voit donc l'histoire par les yeux de Simon, qui en recevant un mystérieux livre se retrouve à enquêter sur un passé familial qu'il ne comprend pas bien et qu'il se met à craindre. On y parle d'un cirque, d'une possible malédiction, de superstition, de famille, de secrets, de rivières et de mers, de fratrie, d'amours dangereuses et bien d'autres choses encore. Et en plus le personnage principal est libraire. Que demande le peuple ? (Oui, bon, pas le genre de libraire que vous avez en tête :P)

Je n'irai pas dire que c'est un bouquin captivant qui vous happe du début à la fin, avec de l'aventure, de l'action, des rebondissements.. mais malgré tout, il intrigue, son rythme se construit petit à petit. Et les illustrations occasionnelles ne gâchent rien à tout cela.

C'est plus le genre de livre qui vient s'immiscer dans vos pensées quand vous n'êtes pas en train de le lire, qui intrigue, qui teinte les rêves de son ambiance. Probablement le côté onirique, avec ce soupçon de réalisme magique qui plane souvent dans ce genre de contexte.

En somme, une lecture fascinante et envoûtante !

 

Citations :

* “Perhaps the book opened a door; books have a way of causing ripples.”

* “Having all the time in the world makes getting things done impossible.”

* “Once you’ve held a book and really loved it, you forever remember the feel of it, its specific weight, the way it sits in your hand.” 

* “They made an oddly joined puzzle, but the pieces fit in the right craggy places.” 

--------

Petit trailer du bouquin par ici si ça vous intéresse (même si ça ne représente qu'une partie du livre).

--------

2015, 339p.
Editeurs : Corvus Books
Titre français : Le Livre des possibles

 

Commenter cet article

Sita 15/03/2017 15:55

Euh ok, le piège du paragraphe qui parle à la fois du Cirque des Rêves et des Orphelins Baudelaires. T'as gagné, il passe dans ma wishlist urgente :D
Avec un résumé pareil, je suis cependant étonnée que tu ne parles pas de L'Ombre du Vent aussi !

Lyra Sullyvan 15/03/2017 18:12

Mhéhéhé, je suis machiavélique !
C'est vrai que j'ai pas pensé à L'Ombre du vent, malgré les similitudes. L'ambiance est pas tout à fait la même, tu verras si tu le lis, même si y a des thèmes communs. J'espère qu'il te plaira en tout cas ! C'était pas un coup de coeur, mais ça m'a beaucoup plu quand même. :)
(Avoue, la couv' fait aussi son petit effet dans le piège)