Publié par Lyra Sullyvan

À Arles, Vincent, peintre méconnu et tourmenté, a l'ambition de créer une résidence d'artistes. Paul Gauguin le rejoint puis abandonne brusquement le projet. Désorienté, Vincent van Gogh ira jusqu'à se couper l'oreille dans une crise de démence !
Pourtant, la folie créatrice deviendra génie...

-------------------------------

J'ai toujours eu un faible pour Vincent Van Gogh. Enfin toujours, je crois que ça remonte au CE2, quand on nous a demandé de reproduire un tableau de ses tableaux (Champ de blé aux corbeaux) avec son style de peinture, et que plus tard j'ai eu un exposé à faire sur lui et d'autres peintres.

L'épisode de Doctor Who qui lui est consacré n'a clairement pas aidé à calmer mon intérêt, tellement l'épisode est émouvant.

Cette BD donc, retrace une partie de la vie de Vincent Van Gogh en France, avec des extraits de lettres qu'il envoyait à son frère Théo et inversement, et des scènes de vies romancées de son séjour à Arles. Ses troubles psychologiques et son obsession pour son travail y sont aussi bien représentés que les soucis de son quotidien et sa difficulté à comprendre les autres, et celle des autres à le comprendre ou à apprécier son talent.
C'est une chose que j'ai apprécié ici : l'auteur ne cherche pas à rendre Van Gogh parfait, allant même parfois jusqu'à faire apparaitre une dentition peu flatteuse pour montrer que le talent ne signifie pas une vie parfaite et sans soucis, un bon caractère ou un physique attractif.

Les crises de paranoïa ou je ne sais quel autre trouble ont également leur représentation assez réussie et convaincantes.

Si le trait peut sembler simpliste, en somme, cette bande dessinée me paraît un bon moyen de découvrir ou de redécouvrir la vie de l'auteur, son parcours, ses ambitions, sa famille, ou encore certaines de ses toiles.

2015, 140p.
Editions : Emmanuel Proust

Commenter cet article

Karine 07/01/2017 02:34

Oh... want!
J'ai la même histoire que toi avec Van Gogh... il y avait un un film quand j'étais petite et depuis, je suis fascinée!

Et bon, oui le Docteur n'a pas aidé!

Lyra Sullyvan 07/01/2017 20:41

Fonce alors :D