Publié par Lyra Sullyvan

Conor has the same dream every night, ever since his mother first fell ill, ever since she started the treatment that don't quite seem to be working. But tonight is different. Tonight, when he wakes, there's a visitor at his window. It's ancient, elemental, a force of nature. And it wants the most dangerous thing of all from Conor. It wants the truth.

--------------------------

Patrick Ness a hérité de cette idée de Siohban Dowd qui est décédée avant de pouvoir transformer l'idée en son 5e bouquin.

Ça fait un moment que j'entends parler de M. Ness et de ses bouquins, et celui-ci sort en film incessamment sous peu, du coup je me suis dit que j'allais commencer par là.

On suit donc l'histoire de Conor, un jeune garçon dont la mère est malade depuis un petit moment. Chaque nuit Conor fait le même cauchemar, jusqu'à cette nuit où ce n'est pas le même cauchemar qui se présente, et un monstre étrange se met à lui parler.

Dans le genre histoire touchante, celle-ci se pose là aussi. Les parents de Conor sont séparés, sa mère est malade, il se fait malmener à l'école, il n'a pas tellement d'amis, il fait un cauchemar récurrent qui hante ses nuits et l'empêche de dormir suffisamment. Les bons ingrédients pour tirer une larme au lecteur. Mais ici je ne sais pas... si l'effet tire larme joue son rôle à un moment, la manière dont tout ceci est amené, l'évolution de Conor et de la structure du récit est originale et relèverai presque du voyage initiatique. Loin d'avoir passé tout le récit en sanglots, j'ai suivi avec intérêt et fascination le déroulement de l'histoire.

A ceci s'ajoute quelques histoires dans l'histoires aux morales surprenantes mais intéressantes, utiles et loin de tout manichéisme, et c'était fort appréciable.

Le monstre permet à Conor de remettre en question sa vision des choses, et surtout de grandir à un moment où il en a affreusement et malheureusement besoin, causant à chaque fois un électrochoc qui finit par faire son chemin. Ca n'en reste pas moins assez facile à lire, pas trop percutant.

En somme, ce livre a éveillé ma curiosité quant au travail de l'auteur, même si ce n'est pas son idée originale, il en a fait quelque chose de chouette.

Bon après je suis déçue, il n'y avait pas d'illustration dans mon édition :P

 

Citations :

* “The monster showed up just after midnight. As they do.” * “You do not write your life with words...You write it with actions. What you think is not important. It is only important what you do.” * “There is not always a good guy. Nor is there always a bad one. Most people are somewhere in between.” * “Stories are wild creatures, the monster said. When you let them loose, who knows what havoc they might wreak?” * “Sometimes people need to lie to themselves most of all.”

 

2011, 237 Editeurs : Walker Books Titre Français : Quelques minutes après minuit

 

Ils en parlent aussi : Radicale, Paikanne, Lelf, Mariejuliet, ...

Commenter cet article