Publié par Lyra Sullyvan

Young Willie Beech is evacuated to the country as Britain stands on the brink of the Second World War. A sad, deprived child, he slowly begins to flourish under the care of old Tom Oakley. (J'ai coupé ici parce que sinon ça spoile un peu trop)

----------------------------------------

Une de mes amies m'a mis ce livre entre les mains en m'ordonnant de le lire. Que vouliez-vous que je fasse ?! Et je regrette vraaaiment beaucoup... de ne pas l'avoir fait plus tôt :D

C'est une histoire très touchante, avec des thèmes importants, des personnages qui évoluent avec réalisme.

Tom est l'archétype parfait du vieux ronchon au grand cœur, qui sous ses airs de vieil aigri est bienveillant et prêt à se mettre en quatre pour les gens qu'il aime. Evidemment, on découvre ce qui a fait de lui un vieux bougon solitaire, et ça le rend encore plus touchant. Il a une influence positive auprès de Will en lui donnant l'occasion de réfléchir, de faire des choix, d'accepter ses échecs et le temps que les choses prennent, bref, de grandir.

Will quant à lui est l'occasion parfaite pour parler de la maltraitance faite aux enfants, et aux séquelles que ça laisse. Alors certes, on pourrait reprocher à l'auteur d'avoir donné trop de bonnes compétences à Will pour compenser son vécu, mais personnellement ça ne m'a pas tellement dérangée.

Le troisième personnage qui marque dans cet histoire est Zach, un gamin qui peut sembler gonflant par moment, avec sa grandiloquence, mais qui encore une fois laisse entrevoir une personnalité marquée par l'époque.

Au final, ce qui marche ici, ce sont les relations entre les personnages. A part quelques enfants qui ne m'ont fait ni chaud ni froid, pas mal des personnages sont touchants, et construits. On sent bien qu'on est dans un univers pour enfant où cette chaleur est bienvenue quand le contexte de base n'est pas joyeux. Et puis, tout n'est pas toujours prévisible, ce qui ajoute au charme de tout ça. Du coup, pour moi, ce livre a été un petit bijou à lire, malgré ses défauts. Je le recommande à tout le monde à partir de 10/11 ans et sans limite max d'âge. Un coup de cœur chaleureux.

1981, 448p. Editeurs : Puffin Classics Titre français : Bonne nuit, Monsieur Tom !

Commenter cet article