Publié par Lyra Sullyvan

Patrick Rothfuss - The Name of the Wind (The Kingkiller Chronicle, B1)

Told in Kvothe's own voice, this is the tale of the magically gifted young man who grows to be the most notorious wizard his world has ever seen.

The intimate narrative of his childhood in a troupe of traveling players, his years spent as a near-feral orphan in a crime-ridden city, his daringly brazen yet successful bid to enter a legendary school of magic, and his life as a fugitive after the murder of a king form a gripping coming-of-age s
tory.


------------------------------------

Ça fait un moment que j'avais envie de lire ce livre. J'en ai beaucoup entendu parler. Alors quand à Noël je l'ai vu parmi mes cadeaux de Noël, je me suis demandé si ma belle-soeur avait lu dans mes pensées.

Mais étant un petit pavé de 700 et quelques pages, en format poche tout petit, en anglais (je lis un peu moins vite en anglais, mine de rien) et écrit minuscule je me suis dit "damn, je vais jamais me lancer". Ces fichus auteurs qui décident d'écrire des bouquins de 700/800 pages là, va falloir se calmer :P Surtout que j'en ai lu plusieurs d'autres dans l'année des pavés alors je m’essoufflais un peu et voulais passer à des volumes plus légers pour quelques temps.

Ên même temps j'avais envie de le lire. Quand j'ai vu que Nathan envisageait de le lire en août, je me suis dit qu'il fallait que je saisisse l'occasion pour le lire en même temps, sinon je ne me lancerais jamais.

Ce bouquin se centre sur Kvothe qui va raconter sa vie à un autre personnage pour permettre au gens d'avoir la véritable histoire, et discerner les rumeurs fausses qui circulent des vraies. Ce premier tome se concentre sur sa jeunesse, de l'enfance au milieu de son adolescence (je crois qu'il a quelque chose comme 16 ans quand le volume s'arrête). Il évoque donc ses apprentissages, sa découverte de la magie, les évènements tragiques qu'il a connu, on découvre son caractère, son raisonnement, ses blessures...

En somme c'est une très bonne introduction au personnage et à l'univers, même s'il se passe déjà pas mal de choses dans cette partie de sa vie. Mais je pense que ça pose de bonnes bases pour les tomes suivants (le tome 2 est sorti, le trois pas encore, je ne sais pas s'il y en aura d'autres).

Et pour le cou, ça a beau être un pavé, je l'ai dévoré assez rapidement. C'est prenant, le rythme est assez fluide, malgré les interruptions de Kvothe quand il fait des pauses dans son récit et qu'on revient à son "présent". Ça coule assez bien, il n'y a pas des milliards de personnages évoqués donc ça reste très facile à suivre.

Je suis donc assez contente de cette lecture, c'est de la bonne fantasy dans un style plutôt médiéval, avec de la magie, des troupes itinérantes, une université, de la musique, des soirées arosées, des rencontres, des némésis, quelques créatures étranges, et plein d'auters choses encore. :) Hâte de découvrir la suite des aventures de Kvothe !

Citations :

* “It's like everyone tells a story about themselves inside their own head. Always. All the time. That story makes you what you are. We build ourselves out of that story.”

* “Words are pale shadows of forgotten names. As names have power, words have power. Words can light fires in the minds of men. Words can wring tears from the hardest hearts.”

* “When we are children we seldom think of the future. This innocence leaves us free to enjoy ourselves as few adults can. The day we fret about the future is the day we leave our childhood behind.”

* “Call a jack a jack. Call a spade a spade. But always call a whore a lady. Their lives are hard enough, and it never hurts to be polite.”

* “Bones mend. Regret stays with you forever.”

* “Congratulations. That was the stupidest thing I've ever seen. Ever.”

2007, 722p.
Editeurs : Daw Books
Titre français : Le Nom du Vent (Chronique du tueur de roi, T1)

Ils en parlent aussi : Blackwolf, Taliesin, Paikanne, Sollyne, ...

Commenter cet article

Acr0 01/09/2016 13:14

Je ne le trouve pas si introductif que ça :) Ravie que tu aies aimé (moi aussi !)

Lyra Sullyvan 02/09/2016 23:00

Il l'est forcément en tant que tome 1, après clairement il s'y passe plein de choses mais ça m'a donné une impression de "attendez je pose le décor, les fondations, les règles pour comprendre le monde et le personnage" ^^ Pas en négatif, juste en mode "C'EST QUE LE DEBUT MES COCOS". :P