Publié par Lyra Sullyvan

Jean-Claude Mourlevat - Silhouette

Lorsqu'elle découvre que son acteur préféré vient tourner près de chez elle, Pauline, une mère de famille discrète, répond à une annonce pour être "silhouette" sur le tournage...
Puisque ses jours sont comptés, M. Duc n'a qu'une idée en tête : retrouver les personnes auxquelles il a fait du mal autrefois et leur demander pardon...
Dans le car qui l'emmène en colo, Guillaume, 14 ans, s'aperçoit qu'il a laissé son chat enfermé dans sa chambre. Il doit impérativement retourner le délivrer...
Que réservera le destin à ces héros ordinaires habités chacun de belles intentions? 10 nouvelles fortes et c
ruelles !

------------------------------------------------

Je retrouve ici Jean-Claude Mourlevat dans un tout autre style que les bouquins plutôt jeunesse que j'avais lu auparavant. Ici, des nouvelles contemporaines portant presque-toutes un goût doux-amer. On suit des personnages différents, tant en âge, en sexe, en personnalité, qu'en histoire, généralement dans la région de l'auteur, vers Saint-Etienne. La dernière nouvelle laisse d'ailleurs un goût particulièrement étrange, tant la réalité et la fiction semblent se lier et le doute nous saisit.

Les sujets abordés sont parfois très prenants, parfois durs, touchants, surprenants. Et c'est au travers des difficultés qu'ils rencontrent que des liens se forment ou se renforcent entre des personnages, tandis que d'autres s'enferment dans leur solitude, et c'est très émouvant.

J'ai notamment été touchée par l'histoire de la jeune demoiselle qui quitte son pays pour être tuteur de langue en pays anglophone et qui se lie avec sa logeuse (Love), celle d'un jeune homme vu par les yeux de son neveu qui a du mal à comprendre pourquoi son oncle est autant critiqué dans sa famille (Mon oncle Chris) ou encore celle de la retraitée qui s'ennuie et dont le courrier d'une amie change son quotidien et lui redonne de l'espoir (Les jolis nuages).
Mais de manière générale, je ne pense pas qu'une seule des histoires ne m'ait pas touchée d'une manière ou d'une autre, ou fait réfléchir, et dans un recueil de nouvelles, c'est plutôt rare.

Du coup, c'est une réussite pour ce nouveau genre que j'explore chez l'auteur, dont j'aime définitivement lire le style et de qui je suis curieuse de découvrir d'autres récits.

Citations :

*"Est-ce qu'on peut lire des centaines de romans sans succomber un jour à la tentation d'en écrire un soi-même ? Il semble que oui : des millions de gens s'en accommodent très bien. Moi non. Le lecteur ordinaire que j'étais s'est doublé peu à peu d'un jaloux. " Ce que je lis là; est-ce-que je serais capable de l'écrire ?" me demandais-je. Je me répondais en secret : "Oui "."

*"Il éclaire ma vie, il me rend heureux. Avant je faisais semblant, je faisais ce qu'on attendait de moi, je me mentais, et maintenant je suis en accord avec moi-même, tu comprends ?"

*"Mais je sais comment cela prendra fin. Je connais la faible chute de l'histoire."

2013, 221p.
Editeurs : Gallimard (Scripto)

Commenter cet article

Pauline 24/12/2015 10:06

J'aime bien cet auteur donc si je tombe sur ce livre, je ne manquerai pas de l'acheter! Merci pour cet avis et très beau Noël à toi !!!

Lyra Sullyvan 25/12/2015 20:55

Je t'en prie, merci à toi d'être passée, et de très bonnes fêtes également !