Publié par Lyra Sullyvan

Peut-on trouver une épouse sur mesure ? Le professeur de génétique Don Tillman, génie des sciences mais absolument inapte à vivre en société, en est persuadé. Pour mener à bien son « Projet Épouse », Don met au point un questionnaire extrêmement détaillé lui permettant d'éliminer toutes les candidates qui ne répondraient pas à ses exigences. Et celles-ci sont nombreuses car pour Don, la femme idéale NE DOIT PAS : 1. Fumer et boire. 2. Être végétarienne et aimer la glace à l'abricot. 3. Se lever après 6 heures. Mais elle DOIT : 1. Faire du sport. 2. Être ponctuelle. 3. Accepter le Système de Repas Normalisé qui prévoit du homard au dîner le mardi.

----------------------------------------------------

Je n'aurais probablement pas lu ce bouquin si on ne me l'avait pas mis dans les mains. Le pitch me tentait pas du tout, vu le ton et la façon d'aborder le sujet. Mais comme vous le savez, les 4e de couv' peuvent être trompeuses.

Don est donc un être particulier, pas très apte à vivre en société. Disons le clairement, la suspicion Asperger est proche. Je vous arrête tout de suite, Don n'est pas Sheldon Cooper. J'ai vu bien souvent la comparaison mais elle tend à m'agacer, toutes les personnes du spectre autistique ne sont pas identiques et les personnalités divergent malgré les similitudes liées au trouble. Je le trouve plus tolérant, plus souple aussi, et tout de même moins désagréable (Au passage, si vous voulez une incarnation vraiment criante de réalité d'Asperger, je vous conseille la série Parenthood. Max Burkholder, qui joue Max Braverman, y est brillant et vraiment crédible, et pourtant il est tout jeune dans la saison 1).

Bref, Don a bien envie de pas finir sa vie tout seul, mais comme vous vous en doutez, c'est un peu compliqué quand on a des troubles des relations sociales. Et puis il aimerait bien tomber sur une femme qui correspond à tout ses critères. Bref, il se la joue OK Cupid et crée un questionnaire sur les goûts, les avis, les caractéristiques de la personne qu'elle doit remplir et lui remettre, et il rejette toutes celles qui n'ont pas répondu comme il l'attendait à ses questions. De quoi un peu crisser des dents, mais pas si surprenant quand on pense au principe des sites de rencontre.

Et vous vous doutez que rien ne va se passer comme prévu et qu'il va s'embarquer dans des choses assez loin de son quotidien si bien programmé.

Au final c'est une lecture assez plaisante, on se laisse porter, c'est souvent léger et drôle, parfois un peu plus sérieux, les personnages évoluent et gagnent en profondeur au fil du récit, et les thèmes abordés sont intéressants.

Le genre de bouquin qui se lit vite et dont on ressort plutôt content, même quand ce n'est pas son style de lecture habituel. Donc si vous recherchez ce genre de lecture, n'hésitez pas !

Citations :

"Les difficultés sont inévitables. Les grands projets exigent de la persévérance."

"-Vous semblez vous intéresser beaucoup aux bébés. Il y avait sûrement une ouverture possible à condition de trouver le moyen de l'exploiter. - C'est leur comportement qui m'intéresse. En dehors de toute influence corruptrice due à la présence d'un parent."

"Ça commençait à être agaçant. J'ai donc réservé le créneau horaire du dîner du samedi soir et leur ai demandé de ne pas programmer d'autres sujets de conversation."

"Je suppose que vous voulez les ingrédients du mardi ? Supposition inutile, l'ai-je informée, puisque nous étions précisément mardi."

2014, 378p. Editeurs : NiL Titre original : The Rosie Project

Commenter cet article

Karine:) 06/12/2014 12:42

J'avais bien aimé, pour ma part! Et je lirai bientôt le tome 2. Bien entendu, ce n'est pas Sheldon. Toutes les personnes atteintes d'un TSA que je connais ont leur personnalité... mais je pense que la comparaison était là pour faire comprendre un peu le genre de personnage. Ceci dit, j'adore les deux hein... et les deux me font penser à quelqu'un que je connais ma foi fort bien! :)))

Lyra Sullyvan 11/12/2014 21:34

Oui, c'est sûr, ça parle plus aux gens / ça peut les attirer ^^

Frankie 04/12/2014 17:33

Don m'a quand même bien fait penser par moments à Sheldon même si comme toi je l'ai trouvé moins pénible. En tout cas, c'est une lecture qui m'a énormément plu. Je ne sais pas ce que la suite (que j'ai achetée) nous réserve, j'espère qu'elle sera aussi bien.

Lyra Sullyvan 04/12/2014 20:53

Forcément, ils ont le même type de troubles, et c'est pas des troubles souvent mis en avant alors le rapprochement peut se faire facilement ^^
Hâte d'avoir ton avis sur le deuxième alors, pour savoir si je me lance ou non ^^

The Magical Box 02/12/2014 14:59

J'aime bien la couverture mais le résumé est tout de même très spécial. Ta chronique est plutôt engageante alors si j'ai l'occasion je lirai ce livre. :)

Lyra Sullyvan 02/12/2014 17:07

Ouais, je ne sais pas si le but est d'être provoc' pour attirer le lecteur, mais pour moi ça marche pas. Donc comme je disais, heureusement qu'on me l'a mis dans les mains, parce que c'est quand même sympa =)