Publié par Lyra Sullyvan

N’est-il pas trop tard? Pour faire un enfant, pour revoir les siens après trente ans de vie extraterrestre, pour dire non à la guerre et à l’endoctrinement… Dans les mondes où nous projette Pierre Bordage, la dégradation de l’espèce humaine et de la Terre a atteint son apogée. Se rebeller c’est mourir, au mieux se venger. Comment respirer, comment sortir de «notre insondable prison»?

Pierre Bordage nous offre, en guise d’évasion, une nouvelle noire, une version de la quête de Perceval digne d’un jeu vidéo, un récit de pirates, une nouvelle historique où il campe Jules Verne enfant. Seuls les conteurs peuvent faire en sorte que «la minuscule planète bleue perdue dans un bras spiral de la Voie lactée» ne quitte pas les mémoires.

-----------------------------------------------

 

Liste des nouvelles :

  • Préambules : Sources
  • La voix du matin
  • Pedrito
  • Dans le regard des miens
  • Fort 53
  • On va marcher sur la Lune
  • De ma prison
  • En chair
  • Mauvaise nouvelle
  • La nuit des trois veilleurs
  • Une plage en Normandie
  • Traces
  • Dernières nouvelles de la Terre

 

En temps normal, j'évite les recueils/anthologies parce que j'ai du mal à faire une transition aussi rapide entre deux histoires. Et comme les nouvelles c'est court, j'ai envie de continuer de lire, mais ça veut dire changement d'histoire immédiat, et ça marche pas toujours bien niveau immersion dans la nouvelle suivante. Du coup, j'ai essayé de le lire plus dans mon lit que dans les transports, comme ça j'en lis une et hop j'éteins.

Mais j'aime bien les nouvelles alors bon, j'vais pas me bloquer pour ça ! Surtout avec ce recueil là qui en valait vraiment là peine.

Y a juste "De ma prison" que je n'ai pas réussi à finir (oui je sais ce ne sont que quelque pages, mais j'ai pas réussi à rentrer dedans.. je retenterais p'tet de manière isolée à l'occasion, je verrai), trop confus, j'arrivais pas trop à savoir où ça allait, donc je suis passée à la suivante.

Quant aux autres nouvelles, je les ai toutes vraiment bien aimées. La plupart parlent de situation un peu apocalyptique, ou de sociétés où ça ne va pas bien, ce qui donne un sens au titre (même si ce n'est pas le cas de 100% des nouvelles). Elles sont assez prenantes, pour la plupart, et assez différentes les unes des autres. Elles abordent la véracité du premier pas sur la Lune, des chevaliers Arthuriens revisités, la corrida, le retour au sources, la vie humaine sur d'autres planètes, la vengeance... Les personnages sont crédibles, qu'ils nous touchent ou non, la curiosité prend une bonne tranche de la lecture, vu que les récits sont bref et qu'il s'agit de saisir au plus vite la situation, et les thèmes abordés amènent des réflexions plus qu'intéressantes. Le tout laisse une impression amère d'où peut se diriger la société, de la manière dont on se traite les uns les autres, du futur, ... C'est parfois un peu glauque, et parfois la peur se faufile un peu en vous au fil des mots.

J'accroche vraiment bien à la plume du Sieur Bordage, et de plus en plus à la SF, donc c'était un bon choix, même si ça fait, d'après la dédicace, un peu plus de 3 ans qu'il traînait dans ma PAL (Imaginales 2011, en somme). Et ça me donne envie d'en découvrir encore davantage des deux.

 

2010, 237p. Editions : L'Atalante

Commenter cet article

Nathalie 17/09/2014 19:41

J'ai le même problème avec les recueils de nouvelles, mais je fais comme toi, j'en lis une et puis j'essaie de dormir ; si ça ne marche pas, j'en lis une deuxième mais j'ai au moins eu le temps de "digérer" la première. Je viens de chroniquer un recueil de SF et le tien me donne envie de recommencer l'aventure :)

Lyra Sullyvan 17/09/2014 21:53

J'ai vu ça oui ! :D Redonnons leur chance aux nouvelles ! :P