Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lis tes ratures !!

Parce que jouer sur les mots quand on parle de bouquins, c'est méta.

Veronica Roth - *Insurgent/Allegiant (Divergent, B2-B3)

Publié le 8 Mars 2014 par Lyra Sullyvan in Romans américains (USA), SF, Divergent, Veronica Roth, 2012, 2014, Female lead, Katherine Tegen Books, Autrice

One choice can transform you—or it can destroy you. But every choice has consequences, and as unrest surges in the factions all around her, Tris Prior must continue trying to save those she loves—and herself—while grappling with haunting questions of grief and forgiveness, identity and loyalty, politics and love.

--------------------------------------------

Je chronique d'un bloc les tomes 2 et 3 parce que je les ai enchaînés et que j'ai pas pris le temps de coucher les mots sur l'écran à la fin d'Insurgent, donc je fusionne.

Dans l'ensemble, mon avis est assez semblable au premier tome, même s'il y a des évolutions depuis le tome 1 et on sent la plume de l'auteur s'affiner. Il y a toujours des incohérences et des bizarreries inexpliquées dans la suite, mais j'ai apprécié cette trilogie parce que je trouve (personnellement moi-même à mon avis à moi) qu'il y a des éléments intéressants qu'on ne trouve pas forcément dans les dystopies jeunesse habituellement. Un peu de sang neuf (haha? what.. too soon?) dans la façon de faire. L'auteur amène en creusant un peu (même si ça aurait pu être plus approfondi) des thèmes intéressants tels que les phobies, la discrimination (sur d'autres points que ceux que l'on peut connaître, qui sont eux étrangement pas mal présentés), le deuil (c'était un peu léger au début mais sur la fin y a vraiment du mieux). Veronica Roth s'autorise des choix qui rafraîchissent un peu (enfin euh.. le genre hein, pas forcément l'histoire :P) et qui, même si certains éléments le laissaient entendre, surprennent (en bien ou en mal selon les points de vue, j'ai personnellement apprécié, mon larynx un peu moins).

Les personnages, loin d'être manichéens nous montrent tous leurs côtés sombres, à plus ou moins d'intensité, même si parfois le jugement de certains personnages laisse un peu à désirer quand on voit comment certains peuvent être complexe (parce que pour un personnage preeeetty damaged, Tris qui a fait du noir et du blanc peut être assez aveugle et intolérante parfois, j'ai beau apprécier son personnage, c'est celle qui souffre le plus d'incohérence et d'inconsistance par moment). Du coup, c'est pas très compliqué de s'attacher à la plupart des personnages puisqu'on s'identifie à leurs émotions (pas forcément à leur vécu, ça dépend des cas) et à leurs conflits. Si l'alternance de point de vue apporte de nouvelles choses (et quelques indices), j'ai trouvé dommage de ne pas pouvoir identifier clairement les "voix" des deux personnages. Parfois, en lisant l'un, je pensais lire l'autre, et seuls des éléments personnels me permettaient de réaliser que je me trompais.

L'univers construit m'a bien plu, malgré, encore une fois, quelques incohérences qui font hausser le sourcil et se grattouiller le menton. L'ambiance change un peu ici car l'action privilégiée dans les tomes précédents laisse place à davantage de décrassage d'univers pour qu'on comprenne ce qu'il se passe vraiment, où l'on va, l'éthique, la politique, les fondations, les implications... Il en va de même pour le changement de décor. J'aurais apprécié que l'auteur en dévoile un peu plus, certains éléments étaient un peu trop légèrement creusés à mon goût sur ce monde et certains des personnages dont on entend parler. Malgré tout, le sentiment oppressant que le monde, quelque soit le tome et la situation, fait peser sur tout ses personnages se ressent assez aisément et permet de rentrer dans l'histoire et de se prendre au jeu, de dévorer les pages. Ici, pas de licorne ni de papillon, d'arc en ciel ou de petites fleurs rose. Le contexte est sombre, violent, et le malheur semble ne jamais vouloir s'arrêter.

Bref, un récit prenant qui malgré ses défauts a su me captiver tout le long de ma lecture et dont j'ai vraiment apprécié les qualités. Curieuse de voir ce que l'auteur peut faire d'autre, vu comment son écriture évolue au fil des tomes, ça peut promettre du bon.

Citations :

Grief is not as heavy as guilt, but it takes more away from you.

I think we cry to release the animal parts of us without losing our humanity.

The truth has a way of changing people's plans.

-You look older. -Yes, well. The passage of time tends to do that to a person.

2013, 544p.
Editions : Katherine Tegen Books T
itre français : Insurgés / ?

Commenter cet article

Pauline 30/01/2015 16:58

Tout comme vous, le premier tome a su me captiver et me donner envie de lire la suite. Mais dès le tome 3, l'histoire s'essouffle et je me suis ennuyée à sa lecture. Je trouve cela vraiment dommage.

Lyra Sullyvan 03/02/2015 10:33

Je peux comprendre, il prend une direction quelque peu différente :)

Frankie 25/06/2014 12:44

J'ai nettement préféré le tome 3 aux 2 premiers avec cet élargissement de l'histoire mais c'est vrai que ça reste superficiel par moment. Enfin bref, je suis relativement d'accord avec tout ce que tu écris (notamment sur les deux POV qu'on a du mal à différencier).

Lyra Sullyvan 25/06/2014 21:04

Oui, et puis il aborde des points politiques intéressants j'ai trouvé, mais voilà, y a des trucs qui plombent un peu. Enfin bref ça reste une lecture très chouette ^^

Karine:) 09/03/2014 16:38

Globalement, je suis d'accord avec toi. J'ai eu une drôle d'impression avec la série... je trouvais des longueurs mais en même temps, je trouvais qu'on n'avait aps le temps de s'attacher aux personnages, aux décors, aux modes de vie... Bref, demi-teinte!

Lyra Sullyvan 09/03/2014 17:27

Je pense que l'auteur a voulu en faire un peu trop à la fois dans trop de direction, effectivement :)

Acr0 09/03/2014 12:08

Je partage ton avis sur les éléments nouveaux apportés... j'aurai préféré qu'elles les développent davantage. Ou alors qu'elle se concentre vraiment sur un ou deux axes : j'ai l'impression qu'elle s'éparpille. Il me reste encore à découvrir l'ultime tome.

Lyra Sullyvan 09/03/2014 17:26

Le dernier tome répond à pas mal de questions est un poil plus lent, on aime ou pas ^^